Ladies in Rock : Jennifer Batten, Guitar Hero au féminin

ladies in rock
2 images
ladies in rock - © Jennifer Batten

L’une des seules femmes au monde à pouvoir se targuer d’avoir obtenu ce titre honorifique dans le monde du rock celui de guitar hero. Jennifer est une amazone à six cordes. Avec cette grande crête punk blond platine, Jennifer Batten va marquer les esprits dans les années 90 en devenant la guitariste officielle des tournées de Michael Jackson.

Possédant probablement l’une des meilleures techniques au monde en matière de guitare, Jennifer contribue à ouvrir un peu plus les portes du rock à toutes les guitaristes jusqu’alors cantonnées au blues et folk. Sa technique de "tapping", consistant à taper sur les cordes plutôt qu’à les pincer, fait d’elle une référence en la matière.

Retrouvez la suite ce vendredi soir entre 21 et 22 heures sur Classic 21, en ROD sur Classic 21.be et Auvio ainsi que dans le Télépro de cette semaine.

Inspirée par les légendes du blues comme BB King, cette native de New-York commence à jouer de la guitare à l’âge de 8 ans. Plus tard elle intègre le prestigieux Institut des Musiciens de Los Angeles.

En 1987 alors qu’elle est devenue prof dans ce même institut, Jennifer participe à une audition qui va changer sa vie. Seule face à une caméra elle joue et termine son improvisation par le solo de ''Beat It''. Elle est choisie parmi plus de 100 candidats pour devenir la guitariste du roi de la Pop. Véritable prouesse pour une artiste alors totalement inconnue. Durant 10 ans, la guitariste accompagne Michael Jackson à travers le monde pour ses tournées ''Bad'', ''Dangerous'' et ''History''. En 1992 elle assure le show avec lui au SuperBowl, une prestation étonnante vue par plus d’un milliard de téléspectateurs en direct !

Gagner sa place sur le Bad Tour en 1987 a tout changé : "C’était comme des vacances payées. J’enseignais et je jouais sept jours sur sept et soudain j’étais sur la plus grosse tournée du monde, gagnant dix fois mon salaire en ne travaillant que deux ou trois jours par semaine !"

La parenthèse Jackson refermée, Batten rejoint en 1998 son idole de toujours le guitar hero Jeff Beck. Elle l’accompagne en tournée pendant trois ans et enregistre deux albums studio à ses côtés.

Forte de ces deux expériences Jennifer compose à la guitare trois albums solos et les défend encore aujourd’hui avec ferveur sur les scènes du monde entier. A l’époque où Jennifer a commencé à travailler avec Michael, elle pensait que ce serait une révolution de jouer de la guitare électrique avec lui, que cela changerait quelque chose pour les filles en général. Mais le réel changement est venu plus tard avec internet. A présent on voit sur YouTube des guitaristes filles complètement déjantées et talentueuses venant du monde entier pour donner le frisson chaque jour. Les petites filles peuvent maintenant s’identifier à ces modèles-là. Il a fallu du temps pour que les gens acceptent l’idée mais c’est devenu assez populaire d’avoir une fille dans un groupe de rock. Nita Strauss, la guitariste d’Alice Cooper, en est un très bel exemple. Jennifer Batten a montré le chemin à emprunter.

Delphine Ysaye vous présente un portrait de ces icônes féminines qui ont marqué le monde du rock le vendredi de 21h à 22h. De Patti Smith à Debbie Harry, en passant par Janis Joplin, toutes ces femmes ont laissé une trace indélébile dans l’histoire de la musique que Delphine Ysaye mettra en lumière durant cette saison.

En partenariat avec

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK