Ladies in Rock : Bonnie Raitt, la Baronne du Blues

ladies in rock
2 images
ladies in rock - © bonnie raitt

Cinquante ans de carrière à son actif, Bonnie guitariste hors pair, chanteuse et activiste, foule encore aujourd’hui les scènes du monde entier avec fougue et sincérité. Bonnie la rousse incendiaire est une institution de la musique américaine avec des millions d’albums vendus à travers le monde. Elle est également l’une des rares femmes à figurer dans le classement des " 100 meilleurs guitaristes " du magazine Rolling Stone.

Bonnie Raitt a été récompensée à neuf reprises par un Grammy Award, été intronisée au Rock and Roll Of Fame en 2000 et elle a son étoile sur le Hollywood Walk Of FameC’est au début années 90 qu’elle devient célèbre avec le succès commercial de ses albums "Nick of Time" et "Luck of the Draw''.

Retrouvez la suite ce vendredi soir entre 21 et 22 heures sur Classic 21, en ROD sur Classic 21.be et Auvio ainsi que dans le Télépro de cette semaine.

video

Originaire de Californie, Bonnie est issue d’une famille de musiciens. Séduite par Joan Baez et Bob Dylan, elle empoigne à dix ans une guitare sèche StellaElle fait vite preuve d’une aptitude au maniement de la technique slide au bottleneck. Bonnie approche cette méthode avec son grand-père qui pratiquait la musique hawaïenne, en jouant du lap-steel, il lui montre ses premiers accords.

En 1969, diplômée en études africaines, elle suspend son cursus et consacre son temps à fréquenter les clubs de folk-blues où elle donne ses premiers concerts. La même année, elle achète pour 120 dollars 'Brown', sa Fender Stratocaster fétiche, dont elle jouera à chaque concert jusqu’en 1995. Il existe à cette époque peu de femmes reconnues pour leur jeu de guitare, surtout dans le style slide qu’elle affectionne : "Les instruments de musique n’ont pas de sexe et ce n’est pas parce qu’il y a peu de femmes guitaristes que l’on peut affirmer que c’est un instrument masculin. "

Au début de sa carrière, Bonnie Raitt se fait petit à petit un nom auprès du public. Elle éveille l’intérêt des maisons de disques et en 1971, elle sort son premier album intitulé simplement ''Bonnie Raitt''. A l’aube des années 80, les ventes des albums de Bonnie Raitt stagnent. La musicienne commence à être mal vue d’une partie de l’industrie musicale en raison de sa dépendance croissante à l’alcool et de son activisme dérangeant (démocrate, antinucléaire, écologiste…).

Sa vie privée jusque-là tourmentée, se stabilise grâce à sa rencontre avec l’acteur Michael O’Keefe qui devient son mari.

Et c’est en 1989 avec son neuvième album, "Nick Of Time" qu’elle reçoit trois Grammy Awards et va en chercher un quatrième pour son duo avec John Lee Hooker "In the Mood", extrait de l’album de ce dernier "The Healer". Dans les années 2000, Bonnie perd successivement ses parents, son frère et sa meilleure amie. Elle prend du recul par rapport à la profession puis revient en force avec de nouveaux albums toujours gorgés de cette voix soul déchirante et de ce jeu de slide Guitar exceptionnel.

Delphine Ysaye vous présente un portrait de ces icônes féminines qui ont marqué le monde du rock le vendredi de 21h à 22h. De Patti Smith à Debbie Harry, en passant par Janis Joplin, toutes ces femmes ont laissé une trace indélébile dans l’histoire de la musique que Delphine Ysaye mettra en lumière durant cette saison.

En partenariat avec

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK