Ladies in Rock : Beth Ditto, ex-chanteuse de Gossip

Ladies in Rock : Beth Ditto, ex-chanteuse de Gossip
2 images
Ladies in Rock : Beth Ditto, ex-chanteuse de Gossip - © beth ditto

Icône transgressive, Beth Ditto poursuit une carrière en solo. En quinze ans de vie médiatique elle s’est imposée comme artiste à part entière, figure de mode et porte-parole de la communauté LGBTQI.

Mary Beth Patterson de son vrai nom est née en 1981 dans une petite ville de l’État de l’Arkansas. Son enfance est chaotique ; elle grandit dans un mobile home entourée de sa mère, de ses six frères et sœurs mais aussi de beaux-pères en intérim. Victime d’abus sexuels dès son plus jeune âge par des oncles et des cousins, tout comme sa mère et sa grand-mère, Beth trouve une échappatoire dans la musique, la mode et le make up. En 1999 elle fonde, pour tuer le temps, avec deux amis d’enfance Gossip et s’oriente vers un son punk rock indépendant.

L’album ''Standing in the Way of Control'' sort en 2006 et devient numéro 1 au Royaume-Uni dans la catégorie indie rock. Le trio dénonce ici le gouvernement Bush, qui refuse le mariage homosexuel. Music for Men est leur quatrième album porté par l’immense single  ''Heavy Cross''. Beth Ditto met alors à profit sa notoriété pour transmettre des messages de tolérance et d'ouverture. Beth se définit elle-même comme une 'grosse lesbienne féministe originaire de l'Arkansas'.

Avec sa ligne de vêtements qu’elle lance en 2009 elle prouve au monde que la beauté n’est pas une question de forme, de taille ou de kilos, mais une affaire d’amour avec soi-même. L'année suivante, elle ouvre et clôt le défilé Jean-Paul Gaultier lors de la Fashion week de Paris. Elle participe également à la création d'une ligne de maquillage avec MAC Cosmetics en 2012. Son tube, ''Heavy Cross'', sert de bande-son pour la publicité du parfum ''J’adore'' de Dior. Elle fait la couverture de nombreux magazines de mode dans lesquels elle pose nue et ne cache rien de ses orientations sexuelles. Bref avec sa corpulence, Beth réussit là où personne ne l’attend.

" La liberté, c’est pouvoir être qui on est sans avoir le sentiment d’être jugé ou menacé, sans avoir peur d’être puni. "

Après cinq albums en studio et dix-sept ans de vie commune, le groupe met fin à sa collaboration en 2016. Quand elle évoque la séparation, Beth Ditto la compare à un divorce à l’amiable. Elle précise : “On s’aime, on se respecte, mais on ne peut plus être ensemble.” 

Beth se remet au travail et sort l’année suivante un album solo intitulé ''Fake Sugar'' sur lequel on retrouve sa voix puissante et des influences de Stevie Nicks et Debbie Harry. 

Farouche défenseuse des droits LGBTQI, Beth épouse son amie de longue date Kristin en 2013 à Hawaii. Elle dit oui dans une robe en tulle signée par son ami et témoin Jean Paul Gaultier. Elle divorce quelques années plus tard. Actuellement elle partage sa vie avec Teddy Kwo, le bassiste qu'elle rencontre lors de sa première tournée solo, un activiste transgenre. En janvier 2020 Freddie Mercury et Beth Ditto sont immortalisés dans les salles de la 'Rainbow House' à Bruxelles. Il s’agit d’un hommage à la lutte menée chaque jour par les militants de cette communauté afin d’obtenir plus de droits, de reconnaissance et d’égalité.

Gossip s’est reformé l’été dernier pour une tournée anniversaire de leur album ''Music for Men''. A la question d’une éventuelle reformation du groupe Beth répond… Nul ne sait…. XOXO…(Gossip Girl).

 

Retrouvez la suite ce vendredi soir entre 21 et 22 heures sur Classic 21, en ROD sur Classic 21.be et Auvio ainsi que dans le Télépro de cette semaine.

Delphine Ysaye vous présente un portrait de ces icônes féminines qui ont marqué le monde du rock le vendredi de 21h à 22h. De Patti Smith à Debbie Harry, en passant par Janis Joplin, toutes ces femmes ont laissé une trace indélébile dans l’histoire de la musique que Delphine Ysaye met en lumière. 

En partenariat avec

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK