La Rolls Royce psyché de Lennon en expo

Embed from Getty Images

La célèbre Phantom V de 1964, customisée par John Lennon, sera visible dans le cadre d’une expo londonienne.

A l’époque, il avait même fait ajouter un tourne-disque, un 8 track tape player (magnétophone à bande magnétiques pour enregistrer et diffuser), un " radiotéléphone ",  et un frigo à l’arrière.

Il avait dû engager un chauffeur quelques temps, lui n’ayant obtenu son permis de conduire qu’en février 1965.

 

Cette Rolls Royce avait été achetée en décembre 1964 pour £6600 (un peu moins de 7500 euros) et il ajoutera encore par après une télévision et un siège convertible en lit-couchette.

Avant la sortie de ‘Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band’ en 1967, John Lennon a fait peindre cette voiture dans un style psychédélique, sur fond jaune.

Il avait ensuite emmené cette Rolls aux Etats-Unis, mais fût forcé d‘en faire don au Cooper Hewitt Museum of Design suite à un contentieux fiscal.

Après son décès, cette voiture fût vendue aux enchères, et achetée par un entrepreneur canadien, Jimmy Pattison, pour 2.3 millions de dollars. Pattison fît ensuite don de la voiture à la Colombie Britannique.

 

 

46 ans après la sortie du classique de John Lennon, les crédits de la chanson "Imagine" ont été attribués à Yoko Ono. C'est ce qu'a annoncé la National Music Publishers Association au cours de son meeting annuel, le 15 juin dernier.

Lors de cette soirée, une interview vidéo donnée par John Lennon à la BBC, en 1980, dans laquelle le chanteur affirme que la majeure partie du texte a été écrit par sa compagne, a été diffusée. Présent dans l'assistance, aux côtés de Yoko Ono, Sean Lennon, le fils du couple, a indiqué qu'il s'agissait du "plus beau jour de sa vie et de celui de sa mère".

Le processus d'ajout du crédit de Yoko Ono est déjà effectif. La chanson a également reçu le prix de la chanson de la décennie.

Numéro 1 en Afrique du Sud, en Angleterre, en Australie, au Canada, aux Etats-Unis, en Irlande ou encore en Italie, l'hymne à la paix de John Lennon, sorti en 1971, s'est écoulé à plus de 1,64 millions exemplaires en Angleterre.

Près d'un demi-siècle après la sortie de la célèbre chanson de John Lennon "Imagine", sa veuve et collaboratrice Yoko Ono est donc finalement reconnue comme co-auteure de cette ode à la paix.

 

Artiste d'avant-garde avant sa rencontre avec John Lennon, Yoko Ono avait étroitement collaboré avec le musicien et se bat depuis sa mort pour protéger ses créations.

Déjà héritière des biens de l'ex-Beatle, ce nouveau statut de co-auteure ne se traduira pas par un bond notable de ses revenus mais cela pourrait avoir un impact sur les droits de la chanson. La musique tombant dans le domaine public 70 ans après sa publication aux Etats-Unis, l'ajout du nom de Yoko Ono pourrait en effet prolonger ce délai pour "Imagine".

C'est justement autour de questions de droits que Yoko Ono s'était publiquement déchirée avec l'autre célèbre Beatle, Paul McCartney. Les Beatles signaient généralement leurs titres "Lennon-McCartney", partageant les revenus de leurs célébrissimes titres. Mais après leur séparation, Paul McCartney avait décidé d'inverser l'ordre des crédits, pour "McCartney-Lennon", sur certaines chansons dont il disait avoir été le principal auteur, provoquant l'indignation de Yoko Ono.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK