La relation Brian May/Def Leppard

Embed from Getty Images

Dans une nouvelle interview, le guitariste de Queen a parlé des liens qu’il a avec le groupe britannique.

Peu avant la présentation de Def Leppard lors de la 34e cérémonie du Rock and Roll Hall of Fame, la société de radiodiffusion SiriusXM a posé quelques questions à Brian May, qui a affirmé être la personne parfaite pour parler du groupe britannique.

« J’aurais détesté que quelqu’un d’autre fasse ce discours d’introduction. Nous sommes comme une famille et je les apprécie énormément. » explique le guitariste. « Je les connais très bien, nous avons passé beaucoup de temps ensemble. J’ai surtout collaboré avec Joe Elliott, nous sommes comme des frères. »

« Notre relation remonte en 1981, lorsque j’ai raté leur prestation alors qu’ils jouaient en première partie de Rainbow à Munich. Je suis allé en backstage pour qu’ils excusent mon retard, et c’est là qu’ils m’ont avoué que j’étais leur modèle et qu’ils étaient des grands fans de Queen ! Je ne savais même pas qu’ils me connaissaient. C’est à partir de ce moment que nous sommes devenus proches. Je les ai vus au Forum de Los Angeles un an plus tard où ils m’ont demandé de jouer avec eux. Le lendemain, nous reprenions 'Travelin Band' de John Fogerty. »

Les liens qui unissent Queen et Def Leppard pourraient bien s’étendre au domaine cinématographique. Alors que de nombreux biopics sont réalisés (Queen, Elton John, Mötley Crüe), le groupe britannique ne serait pas contre un film sur sa carrière, malgré la catastrophe de « Hysteria : The Def Leppard Story » de 2001.

« On a parlé de nous dans un film il y a 20 ans, et je pense que c’est la pire réalisation de tous les temps » explique Joe Elliott. « Je ne pense pas que quelqu’un soit intéressé d’en tourner un autre après celui-là. Mais si une personne désire se lancer dans ce projet, nous sommes ouverts à toute proposition. »

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK