La "Red Strat" de David Gilmour, épisode 3

guitar story
6 images
guitar story - © Michael loccisano - AFP

La ''Red Strat'', au-delà du savoir faire mélodique de David Gilmour, est aussi un élément important du son qu’il a eu, entre le milieu des années 80, et le début des années 2000. Première apparition sur scène en 1985, dans le cadre du Live Aid, où Gilmour set sa ''Red Strat'' encore toute neuve se retrouvèrent aux côtés de Bryan Ferry. Comme fut le cas aussi pour Nick Masson et Rick Right, la survie en dehors de Pink Floyd, que Roger Waters venait de quitter avec fracas, les différents projets solos des uns et des autres eurent du mal à égaler l’engouement et l’enthousiasme qu’a eu le Floyd auprès de son public. En effet, l’album ''About Face'' de David Gilmour fut un échec commercial, et même le label EMI ne cachât pas son désir de produire un nouvel album de Pink Floyd.

Un album qui finira par arriver nous le savons mais, dans un premier temps, Gilmour multipliât les participations auprès d’autres artistes. Ainsi, toujours en compagnie de Bryan Ferry, mais aussi de Tangerine Dream, qu’il mit sa ''Red Strat'' à contribution sur le titre ''Is Your Love Strong Enough'' extrait de l’album ''Soundtrack'' du film ''Legend''. Quelques mois plus tôt, c’était avec Supertramp que Gilmour vint faire sonner sa ''Red Strat'' en studio, ni plus ni moins que sur le solo de la plage titulaire de l’album ''Brother Where You Bound''. Ensuite, à la charnière entre 1985 et 1986, la ''Red Strat'' se fit entendre sur les enregistrements de ''Deep End'', un projet éphémère qui fut mis sur pied par Pete Townshend. Á notre que Gilmour fit aussi quelques concerts avec ce groupe, alternant entre la ''Red Strat'' et sa Charvel San Dimas, que j’évoquais dans l’épisode précédent. Le guitariste des Who déclara même : ''Parmi les guitaristes – en particulier les guitaristes britanniques – David Gilmour a le talent de mettre un sentiment incroyable dans tout ce qu’il fait.''

1986 est aussi l’année où s’entama l’enregistrement de l’album ''A Momentry Lapse Of Reason'' néanmoins, même si elle y fut largement jouée lors des sessions d’enregistrements, la Red Strat n’y eut pas encore l’exclusivité. Son utilisation fut alternée avec une Steinberger GL3, des guitares sans têtes, qui furent très en vogue dans les années 80. C’est au cours de la tournée qui suivit que sa Stratocaster Reissue V57 Candy Appel Red devint peu à peu sa préférée, alors qu’à la base elle n’était destinée qu’à être un instrument de remplacement.

On peut encore noter quelques autres collaborations de Gilmour et de sa ''Red Strat'' au début des années 90 : D’une part pour une reprise de ''I Put Spell On You'' avec la chanteuse Mica Paris, dans le cadre d’une émission de télévision de Jools Holland, une adaptation de ''Im Broken Dream'' de Rod Stewart mais aussi, sur quelques titres de Who joués avec Roger Daltrey pour un concert caritatif à Cali, en Colombie, en 1992.

Vint ensuite l’album ''Divison Bell'', dont nous venons de commémorer les 25 ans, et où la ''Red Strat'' y trouva enfin le monopole. Elle fut tellement mise à contribution que, pour la tournée ''Pulse'', Gilmour souhaitât en trouver un exemplaire identique. C’est une nouvelle fois Phil Taylor qui la dénicha chez Many’s à New York et il s’avéra que cette six cordes d’occasion avait justement appartenu à Mick Ralphs, ancien guitariste de Bad Company, mais qui fut aussi membre du groupe de Gilmour sur la tournée ''About Face'' comme quoi… Le monde est vraiment un village. Elle fut également modifiée à l’égale de sa ''demi-sœur''par l’australien Greg Fryer, à qui l’on doit aussi les reproductions actuelles de la ''Red Special'' de Bryan May.

Parmi les dernières apparitions de la ''Red Strat'' je vous invite à regarder la performance de David Gilmour lors du Strat Pack, un concert qui se déroula au Wembley Arena en 2004, pour les cinquante ans de la Fender Stratocaster. Enfin, après encore plusieurs heures d’enregistrements pour l’album ''On An Island'' en 2006, la ''Red Strat'' fut mise petit à petit à la retraite au profit de la ''Black Strat'' qui fit son retour après des années de prêts à la chaîne ''Hard Rock Café''. La ''Red Strat'' fut finalement vendue aux enchères chez Christie’s l’été dernier, pour 650.000 $, tandis que sa semblable de 1993, est très certainement restée la propriété de David Gilmour et refera, peut-être, une apparition un de ces jours.

Pour retrouver toutes les photos concernant cette guitare devenue légendaire, deux sites majeurs sont à consulter : Kitrae.net, ou encore, Gilmourish.com.

La ''Red Strat'' qui aujourd’hui n’est plus ''celle de Gilmour'' restera, en revanche, l’élément central du son qu’il a eu pendant près de 20 ans. Pour changer des sempiternelles versions de ''Comfortably Numb'' et autres ''Another Brick In The Wall Part 2'', c’est ''Money'', version Pulse en 1994, qui va servir de ''rideau''sur ce chapitre consacré à l’une des guitares électriques les plus emblématiques de la fin du XXe siècle.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK