La "Red Strat" de David Gilmour, épisode 2

guitar story
6 images
guitar story - © PATRICK KOVARIK - AFP - belga

Remonter le temps jusqu’en 1985, année de ''Retour vers le futur'' certes, année également pour laquelle notre pays se souvient du tristement célèbre ''drame du Heysel'', où la folie engendrée par un bête ballon avait fait dégringoler les supporters dans leurs plus bas instincts meurtriers, année aussi du fameux ''Live Aid'' mis sur pied par Bob Geldof, inoubliable interprète du personnage de Pink dans le film ''The Wall'', et enfin, pour les fans, c’est de même l’année où Roger Waters quitta définitivement les rangs de Pink Floyd.

1985, donc un an après l’achat la ''Red Strat'' parmi 7 autres modèles dans l’enceinte du Fender Warehouse d’Enfield en Angleterre et étant déjà brièvement apparue en photo pour la sortie de l’album ''About Face''. Cette Fender Stratocaster Reissue V57 reçut plusieurs modifications majeures qui eurent un impact important sur ses sonorités.
 

Parmi ces modifications : on note tout d’abord le bras de vibrato raccourci pratiquement de moitié, un changement que Gilmour avait, du reste, déjà fait faire sur la plupart de ses ''Strat'' tout comme sur sa Charvel San Dimas, abondamment jouée durant les années 80. Ces transformations de bras de vibrato ont toujours été destinées à rendre leurs utilisations plus pratiques car, en effet, il se trouve toujours à portée de main mais, cela lui enlève néanmoins un petit peu de souplesse.

Et puis alors, autre modification très importante, primordial je dirais même, c’est le changement des trois micros d’origines au profit d’un trio de single coils actifs de la marque EMG, agrémentés par deux commandes dénommées : EXG, et SPC. Quelques explications sur ce charabia sont bien entendu nécessaires : la commande EXG montée à a place du premier potard de tonalité est en fait un boost qui agi sur les basses et les aiguës, tandis que la commande SPC, monté quant à elle sur le deuxième potar de tonalité, boost les médiums et permet de simuler le son des humbuckers.

Étant moi-même utilisateur de ce système depuis deux ans sur ma Strat personnelle, je peux vous assurer que ce kit de micro, commercialisé sous l’appellation : EMG-DG20, est tout bonnement génial. Á tous moments vous avez un contrôle total sur le son de votre guitare, pouvant booster les fréquences qui semblent trop ''faiblardes'' et aussi rallonger de manière considérable le sustain de chaque note. Un "plus" indiscutable, peu importe le style de musique que vous jouez.

Pour info, le site kitrae.net vous donne d’ailleurs une liste des réglages utilisés par Gilmour himself sur différents titres comme, ''Shine On You Crazy Diamond'', ''Take It Back'', ou encore, ''Sorrow''.

La toute première apparition de la ''Red Strat'' sur scène fut lors du Live Aid de 1985, celui-là même dont la scène londonienne fut fidèlement reproduite pour les besoins du film ''Bohemian Rhapsody''. En effet, on a tendance à l’oublier mais, entre les prestations magistrales de U2 et de Queen, David Gilmour, ce jour-là, se trouvait comme guitariste aux côtés de son ami Bryan Ferry pour qui il venait également d’enregistrer les guitares sur l’album ''Boys And Gilrs''.

Le Live Aid, souvenez-vous… Nous étions tous rassemblé devant nos écrans en ce 13 juillet 1985, à découvrir cette version de ''Slave To Love'' :

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK