La "Red Strat" de David Gilmour, épisode 1

guitar story
5 images
guitar story - © PATRICK KOVARIK - AFP - belga

En lien avec la sortie récente du coffret ''Later Years'', un focus complet sur le parcours de Pink Floyd, période post Roger Waters soit, une dizaine d’années au cours desquelles David Gilmour s’illustra avec une Fender Stratocsater rouge comme les pommes d’amour de la foire du midi.

À l’instar de la célèbre ''Black Strat'', qui fut l’instrument principal de David Gilmour sur les albums majeurs de Pink Floyd depuis les années 70, la ''Red Strat'', est la guitare qui correspond à la 'signature sonore' du sieur Gilmour entre la moitié des années 80 et la décennie des 90’s. La ''Red Strat'' a été son instrument principal après la tournée qui a suivi la sortie de son album solo ''About Face'', mais aussi durant son intérim auprès de Bryan Ferry, tout comme sur les albums ''A Momentray Lapse Of Reason'', ''Division Bell'', et les tournées qui en découlèrent. La 'signature sonore' évoquée vient tout d’abord des doigts de notre virtuose, évidemment, mais aussi d’un trio de micros qui furent spécialement créés pour Gilmour himself et qui sont bien plus que de simples ''single-coils''. Quelle est cette Strat ? D’où vient-elle ? Quels sont ces micros ? Comment David Gilmour a assemblé tout ça ? C’est ce que je vous propose de découvrir avec vous…

Pour l’origine de la Red Strat il faut remonter presque 36 ans en arrière, en 1984 pour être précis et, comme vous le savez David Gilmour est depuis longtemps perçu comme un ''Strat-man'' de référence mais, à l’aube de cette année où il s’apprête à sortir ''About A Face'', son deuxième album solo, et à repartir sur les routes, notre virtuose hésite à embarquer ses guitares les plus anciennes, notamment les modèles des années 60 qui commencent à prendre énormément de valeurs. Pour remédier à cela, David Gilmour et Phil Taylor, son fidèle ''guitar-tech'' décidèrent d’aller faire une visite au Fender Warehouse à Enfield dans le Middlesex, pour y tester plusieurs exemplaires de la toute nouvelle série ''American Vintage Reissue'' qui reprennent les cotes des modèles parus entre les années 50 et 60.

Ils en sortirent avec pas moins de sept exemplaires dont : une Strat V57 blanche, qu’ils surnommèrent " Cream # 1 " et qui servit comme guitare principale de la tournée About A Face, en 1984, et une partie de la tournée Momentary Lapse Of Reason, entre 1987 et 1990, une V62 Rouge Fiesta, qui fut aussi abondamment jouée lors de la tournée About Face, une Télécaster V52 butterscotch, et la fameuse Strat V57 Candy Apple Red qui nous intéresse ce soir.

Á l’achat, la ''Red Strat'' comprend : un corps en aulne avec sa finition rouge pomme laquée, un manche en érable d’une pièce, une plaque de protection blanche à un pli fixé par huit visses – typique des années 50, trois potentiomètres blancs, un sélecteur 5 positions, et trois micros Amercian Vintage. Bien qu’encore discrète à cette époque, et bien qu’elle ne fut pas encore utilisée pour les sessions d’enregistrements de l’album About Face, c’est dans cette configuration que la "Red Strat" fit sa première apparition sur une photo promotionnelle de cet album. Ce n’est qu’à partir de 1985 que les premières modifications y seront apportées, entre autres pour entamer l’avenir de Pink Floyd sans Roger Waters.

Voici le premier single de l’album ''A Momentray Lapse Of Reason'' :

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK