La réalisation de "Tres Hombres" de ZZ Top

Tres Hombres est le troisième album de ZZ Top, il est sorti le 26 juillet 1973.

Avant Tres Hombres

L’origine profonde de ZZ TOP remonte à la fin des années 60. Deux groupes, les Moving Sidewalks (dans lequel on retrouve le chanteur/guitariste Billy Gibbons) et American Blues (dans lequel on retrouve le bassiste/chanteur Dusty Hill et le batteur Frank Beard) jouent régulièrement dans des clubs texans.

Les deux formations défendent un style très psychédélique que l’on peut qualifier de "psychedelic blues-rock".

Les Moving Sidewalks ont l’occasion d’ouvrir pour le Jimi Hendrix Experience lors de leur première tournée américaine (ils ouvriront également pour les Doors lors de leur tournée texane).

Billy Gibbons est complètement fasciné par le jeu d’Hendrix et une amitié naît entre les deux hommes. Gibbons est, toujours aujourd’hui, un fan absolu d’Hendrix…

En 1967, il assiste à un concert des Doors – il est également fan du groupe.

Là-bas, il rencontre un personnage-clé de sa carrière professionnelle, le producteur et manager Bill Ham (qui produira les plus grands albums du groupe et managera ZZ Top de 69 à 2006 et sera aussi et surtout responsable de l’image inoubliable du trio).

Fin des années 60, deux membres des Moving Sidewalks sont enrôlés dans l’armée américaine et le groupe ne peut évidemment continuer sans eux. Billy Gibbons assiste à un concert d’American Blues et est particulièrement impressionné par le jeu de Dusty Hill et de Frank Beard.

Cependant, le groupe est toujours en activité et Billy doit donc trouver d’autres musiciens pour monter son nouveau projet musical…

Gibbons forme la première mouture de ZZ Top en compagnie du batteur Dan Mitchell (son pote des Moving Sidewalks) et du bassiste Lanier Greig.

Ce line-up très éphémère ne sort qu’un single sous le petit label appartenant à Bill Ham.

Mais American Blues, par manque de succès, finit par se dissoudre peu de temps après et Dusty Hill et Frank Beard ne tardent pas à rejoindre Billy Gibbons. Le véritable line-up de ZZ TOP est enfin en place, nous sommes en 1969.

3 images
Dusty Hill (gauche) et Billy Gibbons sur scène en 1973 à Nashville. © Beth Gwinn / Contributeur/ Gettty

L’origine du nom ZZ Top

Pendant de nombreuses années plusieurs théories circuleront à propos de l’origine du nom "ZZ Top". Finalement, il y a peu, Billy Gibbons publie dans ses mémoires la véritable version…

ZZ Top n’est en fait, tout simplement, qu’un simple hommage à BB King. Au départ le groupe devait s’appeler ZZ King, mais le nom était trop similaire. Le King est ainsi devenu Top et le groupe s’est baptisé définitivement ZZ Top.

Le premier album de ZZ TOP, judicieusement baptisé ZZ Top’s First Album sort le 16 janvier 1971 sur le label London Records.

Rapidement, ZZ TOP connaît un grand succès chez lui, au Texas, cependant, à l’extérieur, le trio est alors encore totalement inconnu…

ZZ Top a l’occasion d’ouvrir pour Ike & Tina Turner à cette époque. Ike interpelle les trois musiciens à la fin du concert pour les féliciter : "C’est super les gars, musicalement c’est génial, mais vous devez vraiment vous trouver d’autres fringues".

Le côté cowboy ne fonctionne pas très bien avec le public rhythm & blues.

Un deuxième album sort en avril 1972. Baptisé Rio Grand Mud, l’album n’arrive toujours pas à faire connaître le groupe en dehors du Texas, même si le 45 tours "Francine" obtient quand même un petit succès.

La véritable révélation n’a lieu que l’année suivante (en 73) avec Tres Hombres, une année très riche en ce qui concerne le "rock sudiste", le premier album de Lynyrd Skynyrd sort également à la même période.

Des histoires typiquement texanes ... 

©  Tom Hill / Contributeur/ Getty

Si les deux albums précédents du groupe avaient été enregistrés à Tyler (Texas), Tres Hombres est quant à lui réalisé à Memphis, aux Ardent Studios (qui verra défiler des stars comme Dylan, les Allman Brothers Band ou encore Led Zeppelin).

Certains des titres présents sur l’album racontent des histoires qui sont arrivées aux membres du groupe. C’est le cas du titre "Precious and Grace" à l'histoire absolument dingue :

Un jour, Billy et Dusty ont pris en voiture deux femmes assez laides qui faisaient du stop. Ils ne savaient pas d’où elles venaient, mais l’une d’entre elles avait des cicatrices sur tout le visage. Elles se faisaient appeler simplement "Precious" et "Grace" (d’où le titre du morceau).

En discutant avec elles, les deux musiciens se sont rapidement rendus compte qu’au moins une des deux sortait (ou s’était enfuie) de prison.

Billy et Dusty étaient censés les amener à un point précis, mais quand un homme a reconnu Precious et a braqué un revolver en direction de la voiture, les deux musiciens ont lâché les deux femmes sur place et se sont rapidement enfuis, craignant d’être atteints d'une balle perdue dans le cadre d’une histoire de règlement de compte.

C’est donc cette histoire, très texane, très "western" qui est relatée dans ce titre.


►►► À lire aussi : 


 

Les débuts du succès

C’est grâce au titre "La Grange", qui fait en fait référence à une espèce de ‘bordel géant’, que ZZ Top franchit les frontières du Texas et se fait connaître un peu partout dans le monde.

"La Grange" propulse les ventes de l’album Tres Hombres qui se classe alors au sommet des charts lors de 81 semaines consécutives aux Etats-Unis.

Avec cette troisième production, ZZ Top a réussi à imposer son image de "Cowboys" du rock un peu partout dans le monde et à populariser le "rock sudiste" auprès du grand public.