La nouvelle idée folle d'Elon Musk: se passer des concessionnaires pour vendre ses voitures !

chronique economique
chronique economique - © Tous droits réservés

Elon Musk, le génial patron de Tesla, a eu une idée folle cette semaine: il a décidé de se passer de concessionnaires pour vendre ses voitures. Il veut en quelque sorte s'inspirer d'Amazon: on ne pourra plus acheter ses Tesla que via le web. Amid Faljaoui, notre chroniqueur éco, nous en dit plus sur ce pari fou.

Décidément, Elon Musk, le fondateur de Tesla, nous étonnera toujours. La dernière fois, il avait défrayé la chronique en accordant une interview durant laquelle on le voyait en train de fumer un joint.

Quelques temps après, il s'était fait taper sur les doigts par le gendarme de la Bourse américaine parce qu'il avait rédigé un Tweet avec un impact financier sur le cours de bourse de Tesla, un Tweet dont il n'a pas respecté le contenu.

Et aujourd'hui, il fait plus fort encore. Il a décidé de ne plus vendre ses voitures Tesla via des concessionnaires mais via la vente en ligne.

Autrement dit, Tesla va s'inspirer d'Amazon : on ne pourra acheter ses voitures que sur le web ! Pour justifier cette décision, Elon Musk précise que grâce aux économies de coûts liés à la logistique, il pourra baisser le prix de la Model 3 de Tesla de 6% en moyenne.

Vendre des voitures et vouloir se passer de concessionnaires, il n'y a qu'Elon Musk pour oser le faire!

Elon Musk n'a pas peur de délaisser ses concessionnaires, car il estime que 78% de toutes les commandes de la Model 3 ont été réalisées en ligne et que 82% des clients ont acheté sans même avoir essayé la voiture. Ça, c'est pour la justification du côté de Tesla.

Mais à l'extérieur, l'explication ne passe pas. La meilleure manière de s'en rendre compte, c'est de suivre le cours de Bourse de Tesla. Depuis cette annonce, le cours de bourse a plongé. Ce qui est la preuve que les investisseurs ne croient pas au pari d'Elon Musk de se passer de concessionnaires pour vendre ses voitures. Certains investisseurs ont carrément vendu toutes leurs actions Tesla car ils estiment que ce virage à 180° signifie que Tesla a un problème de cash-flow, de liquidités, donc.

Bref, aujourd'hui, le génie de l'automobile doit se sentir seul. Il a pris de court ses propres employés et ouvriers, il a pris de court la Bourse. Il a pris de court les investisseurs, il n'y a plus que ses fans qui crient encore au génie. A lui de leur démontrer qu'il est vraiment le génie des affaires dont tout le monde parle. Mais vendre des voitures et vouloir se passer de concessionnaires, il n'y a qu'Elon Musk pour oser le faire !

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK