La maison de Brian May dévastée par les inondations

Le guitariste de Queen se sent "dévasté" et "furieux" à la vue de la "boue nauséabonde et puante" qui recouvre une partie du sol de sa maison après les inondations que Londres a essuyées ces derniers jours.

Son domicile de Kensington, à l’ouest de Londres, n’a pas été épargné par les débordements des eaux usées qui recouvrent maintenant ses tapis, ses précieuses photos de famille, et ses souvenirs.

Dans un post sur son compte officiel Instagram, le guitariste fait une visite virtuelle de la cave de sa maison, montrant tous les dégâts : "Génial", peut-on entendre en audio, "quand vous pensez que vous allez enfin bien et que vous allez pouvoir vous habituer à cette vie…"

"Je suis dévasté – je sais que ce sont uniquement des biens matériels – mais on se croirait dans "Retour vers le Futur" quand les photos s'effacent. J’ai la sensation qu’une partie de mon passé vient de disparaître."

 

C’est le 12 juillet qu’il a dû faire face aux coulées de boue : " C’est dégoûtant, et ça me brise le cœur. C’est comme si nous avions été envahis, profanés. " Il a également retourné sa colère contre le conseil de son arrondissement, dirigé par les conservateurs, affirmant qu’ils ont ignoré les avertissements au sujet des conséquences possibles de l’octroi de permis de forage aux "résidents égoïstes" qui ont décidé d’agrandir leurs sous-sol. Il tient le conseil de l’arrondissement royal de Kensington et de Chelsea pour "responsable de toute la misère qui se passe dans mon quartier ce soir ", a-t-il déclaré.

"Ce chaos est le résultat direct de l’infâme RBKC (Royal Borough of Kensington and Chelsea) qui a permis de ruiner notre qualité de vie. Ce sont ces mêmes personnes qui ont scandaleusement autorisé un mauvais revêtement sur la tour Grenfell, ce qui a entraîné la perte de tant de vies. Les mêmes personnes qui ont donné le feu vert pour construire le monstrueux Palace Gate, 1 dans la zone historique de Kensington High Street, malgré l’opposition complète de la population."

"Ce même conseil a donné l’autorisation à des bâtards égoïstes de construire des sous-sols, ce qui a ruiné la vie des habitants, à cause du bruit et de la pollution. C’est notre habitat qui est détruit uniquement dans un but spéculatif. Le RBKC est considéré comme l’un des conseils d’arrondissement les plus corrompus et les plus négligents d’Angleterre. "

Brian May, le guitariste de Queen, est persuadé que si Freddie Mercury n’était pas mort d’une bronchopneumonie liée au SIDA en 1991, il ferait toujours partie du groupe.

"Il dirait toujours qu’il veut faire son truc en solo, mais il reviendrait dans la famille pour chanter," confie-t-il à Simon Mayo à Greatest Hits Radio.

Il ajoute : "Ce qui est marrant, c’est que je pense qu’il est toujours avec nous, d’une certaine manière. Peut-être suis-je un vieux romantique, mais Freddie est avec moi au quotidien."

"Je pense toujours à lui et à ce qu’il dirait dans certaines situations, "Que penserait Freddie ?" et puis il rirait… Il fait tellement partie de l’héritage qu’on a créé, et ça sera toujours le cas."

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK