La fête des mères des rockstars

La fête des mères des rockstars
La fête des mères des rockstars - © Tous droits réservés

Oui, les rock stars ont un cœur... et parfois, elles décident de dédier un titre à leurs mamans. Retour sur des classiques du rock qui se veulent un hommage aux mères.

Cette semaine, du 7 au 11 ma elles sont à l'honneur dans Rock & Roll Attitude. Nous leur rendons hommage à travers des titres de David Gilmour, d'Oasis, des Beatles, de U2, de Police, des Rolling Stones, de Pink Floyd et de bien d'autres... 

John Lennon - Mother (1970)

Dédié à sa maman Julia qu'il a peu connu et qui est morte alors qu'il n'avait que 17 ans, "Mother" est écrit par Lennon suite à des séances de "thérapie primale", psychothérapie développée en 1967 par le psychologue américain Arthur Janov. 

The Beatles - Julia (1968)

Mais "Mother" n'est pas le seul titre de Lennon dédié à sa maman. Deux ans auparavant, alors qu'il est encore membre des Beatles il sort "Julia" sur le "White Album". Celui-ci, assez différent des autres albums, permet aux membres du groupe de s'exprimer à travers des titres parfois plus personnels, plus dépouillés aussi. 

Metallica - Until It Sleeps (1996)

Plusieurs titres de Metallica évoquent en fait la maman du chanteur/guitariste James Hetfield, Cynthia, morte en 1979 alors que James n’avait que 16 ans. Hetfield va être traumatisé par la perte de sa mère. "Until It Sleeps", issu de l'album "Load" en 1996, évoque le combat de sa maman contre le cancer ainsi que la difficulté de vivre, en tant que fils, ce genre de moments très difficiles.

Metallica - Mama Said (1996)

La même année et sur le même album, "Load", Hetfield publie aussi le titre "Mama Said" qui évoque le regret de ce dernier de ne pas avoir pu passer assez de temps avec sa mère avant sa disparition.

Metallica - The God That Failed (1991)

5 ans plus tôt, sur le “Black Album”, en 1991, James Hetfield évoquait déjà sa mère sur "The God That Failed", un titre dans lequel il parle du fait que celle-ci n'acceptait pas de prendre certains médicaments par croyance religieuse… "The God That Failed" (le dieu qui a échoué) est un message assez clair.

Smashing Pumpkins - For Martha (1998)

Extrait de l'album "Adore", "For Martha" est un hommage poignant de Billy Corgan à sa maman, Martha Louis Maes Corgan Lutz, disparue deux ans auparavant.

Pink Floyd - Mother (1979)

En 1979, sur le célèbre double album "The Wall" de Pink Floyd, le bassiste/chanteur Roger Waters nous dévoile le titre "Mother". Un morceau partiellement autobiographique dans lequel il évoque une mère très (trop) protectrice. La mère de Waters, Mary, doit élever le petit Roger seul, son mari étant mort au combat durant la seconde guerre mondiale, en 1944.  Le fait de devoir porter seule la grande responsabilité de l’éducation de Roger sans accompagnement fait que Mary deviendra trop présente, voire étouffante.

Thin Lizzy - Philomena (1974)

En 1974, sur son troisième album, le groupe irlandais Thin Lizzy publie le titre "Philomena". Ecrit par le bassiste/chanteur et leader du groupe Phil Lynott, il s'agit d'un hommage à sa maman, Philomena. Cette dernière lui apportera toujours un soutien incroyable. A la disparition de son fils, en 1986, elle décidera de commémorer la vie et la carrière de celui-ci en organisant différents événements hommages, en gérant l’utilisation de sa musique ainsi qu’un publiant un livre qui lui est consacré, simplement intitulé "My Son".

U2 - Lemon (1993) 

Sur l’album "Zooropa", Bono propose ce titre très personnel: "Lemon". Ce citron, enfin cette couleur citron fait référence à une vidéo souvenir de sa maman dans laquelle on la voyait habillée en jaune citron. Le chanteur a reçu cette vidéo d’un membre éloigné de sa famille de nombreuses années après la disparition de sa mère. Ayant perdu cette dernière à l'âge de 14 ans, revoir cette vidéo va beaucoup l'émouvoir. Il écrira alors ce très beau "Lemon", hommage à Iris Hewson, disparue bien trop tôt…

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK