L’affaire du "bébé Nevermind" connaît un nouveau rebondissement

Spencer Elden, le bébé sur la pochette de l’album Nevermind de Nirvana, a amendé sa plainte avec une nouvelle accusation : il estime que le photographe Kirk Weddle a volontairement " sexualisé la photo dans le style du magazine Playboy de Hugh Hefner ". Le nouveau dossier libère aussi l’ancien batteur du groupe, Chad Channing, qui ne faisait plus partie de Nirvana à l’époque Nevermind.

Selon le magazine Rolling Stone, le nouveau texte est truffé d’extraits du journal intime du frontman Kurt Cobain, qui ont été publiés par Riverhead Books en 2002, pour prouver que le photographe avait l’intention d’ajouter une connotation sexuelle à l’image.

"Les journaux non datés, écrits par Cobain, esquissent la couverture de l’album de manière sexuelle, avec du sperme partout", peut-on lire dans le document. "Dans plusieurs cas, les extraits démontrent la vision tordue de Cobain à propos de la pochette de l’album Nevermind, ainsi que ses combats émotionnels : " J’aime faire des incisions dans le ventre des nourrissons puis baiser l’incision jusqu’à la mort de l’enfant ".

On y lit à nouveau que le photographe Weddle " a tenté d’ajouter une dimension sexuelle en stimulant le bébé avec un réflexe pharyngé avant de le jeter dans l’eau et de lui faire prendre des poses soulignant et mettant en exergue ses parties génitales. " En conclusion, on y lit que " Weddle a ensuite fait des photos de Spencer Elden habillé comme Hugh Hefner (fondateur du magazine PlayBoy) ".

Voilà donc un nouveau rebondissement dans cette affaire qui fait grand bruit depuis la rentrée : au départ, le bébé de la pochette de l’album "Nevermind" poursuivait Nirvana en justice pour "pornographie infantile".

Spencer Elden, qui apparaissait nu sur le visuel, alors qu’il n’avait que 4 mois, exigeait réparation et voulait même faire modifier la photo pour toute sortie ultérieure (ce à quoi ne s’opposait d’ailleurs pas Dave Grohl)

Les avocats de la partie adverse pensent qu’il a peu de chance d’y parvenir. En effet, il a précédemment tiré profit à plusieurs reprises de sa notoriété, notamment en recréant la pochette à l’âge adulte et en se faisant tatouer "NeverMind".

Mais à l’annonce de la réédition massive pour le 30e anniversaire de l’album, Spencer Elden a contre-attaqué.

Son avocate Maggie Mabie avait fait savoir via TMZ que Spencer Elden était très mécontent de cette réédition et demandait "d’éditer l’image en enlevant les parties génitales de la pochette et de mettre fin à l’exploitation infantile et à la violation de vie privée."

Le plaignant demandait 150.000$ de dédommagements à Dave Grohl et Krist Novoselic, mais aussi à Courtney Love, Guy Oseary et Heather Parry qui gèrent l’héritage de Kurt Cobain, au directeur artistique de Nevermind, Robert Fisher, et au photographe Kirk Weddle, qui a pris la photo initiale. Il exigeait que la même chose lui soit payée par les maisons de disques qui ont sorti ou réédité l’album ces 30 dernières années.

Variety soulignait qu’une demande avait aussi été faite au batteur Chad Channing, qui n’était plus dans le groupe au moment de l’album Nevermind.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK