Kings of Leon : "Les NFT sont l’avenir"

Le groupe a déclaré que ces "jetons non fongibles" "étaient l’avenir", à l’occasion d’un concert pendant la Draft de la NFL qui a eu lieu ce 30 avril.

En effet, il a vendu son dernier album, When You See Yourself, sous cette forme en générant 2 millions de dollars de bénéfices.

Nathan Followill a expliqué au Billboard : "Je pense que c’est l’avenir. Non seulement pour la musique, mais aussi pour les cartes de collection de sports, ou bien d’autres formes d’art. […] Donc je pense que cela aura un impact."

Pour rappel, un NFT est ce que l’on appelle sur le web un "Jeton non fongible". Selon Wikipedia, c’est "un type spécial de jeton cryptographique qui représente quelque chose d’unique ; les jetons non fongibles ne sont donc pas interchangeables. Cela contraste avec les cryptomonnaies comme le bitcoin et de nombreux utility token qui sont fongibles par nature."

Ce sont généralement des œuvres d’art digitales, de l’audio, des vidéos ou d’autres productions créatives qui sont proposées sous cette forme. Le shooting photos de Kurt Cobain, "The Last Session" va être mis en vente sous cette forme, tout comme une œuvre artistique 3D accompagnée du dernier single de Mick Jagger et Dave Grohl, "Easy Sleazy".

Kings of Leon a, de son côté, confirmé qu’il donnerait "une grande partie" des bénéfices récoltés via ces NFT au Crew Nation fund de Live Nation, qui vient en aide aux personnes travaillant dans le secteur musical et impactées par la crise sanitaire.

Ci-dessous, voici un aperçu de la performance du groupe lors de la Draft. Le groupe y a joué ses nouveaux titres comme "Echoing", "Stormy Weather" et "The Bandit" ainsi que ses classiques.

 

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK