Journée Mondiale de la Radio : et le numérique dans tout ça ?

Lancé il y a deux ans, le nouveau format de diffusion DAB + remporte déjà un franc succès, propulsant cette plateforme en tête des modes d’écoute en numérique du média radio. Faisons le point à l'occasion de la Journée Mondiale de la Radio.

Une nouvelle enquête menée par Ipsos/maRadio.be en novembre et décembre 2020 nous révèle que 8 auditeurs francophones sur 10 savent maintenant ce qu’est le DAB +, et qu’1 sur 5 choisit le DAB + pour écouter la radio.

Les plateformes numériques (Internet, Dab +, TV) représentent désormais un tiers du volume d’écoute de la radio, avec pour la première fois le DAB + comme 1re plateforme numérique privilégiée, tandis que la FM s’essouffle avec une érosion de -18% en volume en deux ans (de 80% à 66% actuellement).

2 images
© Tous droits réservés

Si l’on regarde maintenant le critère le plus important qu’est le volume d’écoute réalisé par chaque plateforme de distribution de la radio (en combinant le nombre d’auditeurs de chaque plateforme et leur durée d’écoute sur celle-ci), on voit que la part de la FM s’érode au profit de l’écoute sur les plateformes numériques qui passe de 17% à 34%.

Et c’est le DAB + qui compense le mieux cette érosion inéluctable de la FM, avec à nouveau la plus forte progression : la part d’audience côté francophone passe de 2% à 14%. En d’autres mots : le DAB + devient pour la première fois la première plateforme numérique pour écouter la radio puisqu’internet réalise une part de volume d’écoute de 13% (en progression aussi, mais bien plus faiblement que le DAB +) et la télévision numérique 7% (relativement stable).

Une question qu’on pourrait dès lors se poser concerne la date de fin de la FM. Lors du Digital Radio Day, Francis Goffin (président de maRadio.be) rappelle qu’avec notamment cette progression assez spectaculaire du Dab +, l’audience radio réalisée sur les plateformes numériques dépassera les 50% d’ici la fin 2021. La bascule numérique est donc bien entamée, mais la date du switch off (arrêt des émetteurs FM) reste encore incertaine.

Retrouvez ici le détail de cette enquête.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK