John Lennon : $234.000 pour un album

Embed from Getty Images

En 1966, Capitol Records sort « Yesterday and Today » aux États-Unis. Ce disque est au centre d’une controverse causée par sa célèbre pochette, la « Butcher Cover », qui montre les Beatles en tabliers de boucher, couverts de viande et de poupées démembrées. Suite au scandale provoqué par cette vision d’horreur, Capitol retire l’album de la vente. Les exemplaires récupérés sont soit détruits, soit modifiés avec une nouvelle pochette collée sur la « Butcher Cover ». Malgré son succès, cet album serait le seul à avoir fait perdre de l’argent à Capitol Records.

Il est depuis lors devenu une véritable pièce de collection.

Lors d’une vente aux enchères organisée par The Beatles Story Museum de Liverpool, un collectionneur anonyme américain a acheté un exemplaire ayant appartenu à John Lennon. Après l’avoir exposé dans son appartement de New York, le chanteur l’avait donné à un fan et collectionneur, Dave Morrell. L’album est signé par Lennon, Paul McCartney et Ringo Starr.

Après la vente d’un exemplaire de l'« Album Blanc » issu de la collection personnelle Ringo Starr (790.000$) et d’une copie du premier enregistrement d’Elvis Presley, « My Happiness » (300.000$), « Yesterday and Today » devient le troisième vinyle le plus cher de l’histoire (234.000$).

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK