Jimmy Page interpelle les plateformes de streaming

Jimmy Page utilise sa notoriété et son statut pour interpeller les sociétés de streaming et les inciter à compenser urgemment le travail des musiciens.

Le légendaire guitariste de Led Zeppelin a écrit une lettre ouverte via Instagram, suite à cette récente enquête menée en Angleterre, par le Comité Digital de la Culture, des Media et du Sport. Parmi les données étudiées, le modèle business utilisé par Spotify, Apple Music, Amazon Music, Google et d’autres services de streaming en lien avec les royalties dues aux artistes.

Dans cette lettre, il écrit par exemple : "Il serait juste de payer les musiciens et les auteurs qui font la musique. Plus vite les sociétés de streaming payeront de manière juste les créateurs de ce qu’on peut voir sur internet, et qui amène du plaisir à ceux qui exploitent ces réalisations, mieux ce sera."

Dans cette récente étude de Ivors Academy, il apparaît que 82% des musiciens gagnent moins de 267$ par an via ces services. Et 92% des musiciens confirment que ces retours financiers des plateformes n’atteignent même pas 5% de leurs revenus globaux.

De nombreux musiciens se sont déjà manifestés suite à ce problème connu.

Jimmy Page de Led Zeppelin s’est surpris à avoir envie de remonter sur scène, pendant cette période de confinement. Il a ajouté que l’annulation de concerts dans le monde entier, pour freiner la pandémie, a confirmé ce dont il était déjà persuadé : "Sans les shows live, la musique ne signifie rien." Il en a aussi profité pour mettre à profit ce temps libre. "Comme nous étions tous en confinement et isolés, j’ai pris ma guitare et me suis mis un point d’honneur à en jouer tous les jours," explique-t-il. "Avant le lockdown, j’en étais arrivé au stade où je me plaignais constamment de ne pas avoir assez de temps pour jouer car il y avait tant d’autres choses à faire."

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK