Jimi Hendrix, sur les traces de la légende du rock – épisode 3

Jimi était souvent aperçu en rue faisant semblant de jouer de la guitare lorsqu’il n’avait pas pu emprunter un ampli. Il était considéré comme un allumé par les autres jeunes du quartier qui le respectait tout de même.

Jimi ne s’est jamais mêlé aux bagarres. Il évitait toujours les tensions sauf un jour ou il a suivi une bande ; c’était le 2 mai 1961 ; il a été arrêté pour avoir emprunté une voiture qui était volée. Il dira qu’il ne le savait pas. Il a passé sept jours en prison et le juge a été clément car il a appris que Jimi avait l’intention de rejoindre l’armée. Ce sera chose faite quelques semaines plus tard. Comme il avait choisi d’y aller, il a pu choisir son orientation et devenir parachutiste dans la 101e Airborne.

A ce moment-là, Jimi faisait partie d’un groupe qui s’appelait The Tomcats et il a dû renoncer à un festival qui lui aurait permis d’entrer en studio pour un premier enregistrement. Ce sera aussi la dernière fois qu’on le verra à Seattle où il ne remettra plus jamais les pieds.

Le 31 mai 1961 Jimi Hendrix arrive à Fort Ord en Californie pour vivre ses premières expériences à l’armée. Coup de chance, il est arrivé trop tard pour la guerre de Corée et trop tôt pour celle du Vietnam. Il expliquera plus tard que le premier saut reste le plus excitant car les autres font que la peur vous envahit peu à peu. Très curieusement Jimi avait laissé sa guitare à Seattle et comme la musique l’habitait de plus en plus, il a demandé à son père de lui envoyer. Le 17 janvier 1962, sa Danelectro rouge lui parviendra et il se mettra à jouer tout le temps même sans ampli. De son expérience de parachutiste, sortira plus tard le morceau " Up From The Skies " sur son album '' Axis Bold As Love ''.

Entre-temps il va être basé dans le Tennessee et en novembre 1961, il va rencontrer un autre militaire dans la cour de la caserne ; Billy Cox et lui vont vite s’entendre d’autant que Cox est bassiste. Ils deviendront amis à vie. Avec un batteur du nom de Gary Ferguson, ils vont former un groupe qui petit à petit commencera à se produire avec quelques sorties autorisées.

Après quelques mois, ils vont être démobilisés et, avec Billy Cox et quelques amis musiciens, ils se produiront à Nashville dans plusieurs clubs sous le nom de The King Kasuals. Lorsqu’ils arrivent à Nashville, ils se rendent chez le propriétaire du club El Morocco où ils décrochent un contrat et la permission de loger à l’étage. Billy Cox lui avait fourni un très long câble de façon à pouvoir descendre de scène pour jouer dans le public. C’est aussi dans le Tennessee que Jimi a commencé à jouer avec les dents. C’était une tradition là-bas et si vous ne le faisiez pas, vous étiez virés. Le public a vite compris qu’il savait jouer de la guitare mais n’accrochait pas car Jimi ne savait pas chanter. Il n’a jamais su chanter et il n’a jamais aimé chanter mais sa voix est rapidement devenue essentielle durant sa carrière. Une voix douce qui collait parfaitement à son jeu de guitare sauvage.

Jimi va quitter Nashville en décembre 1962 pour entreprendre un voyage de 2500 km pour rejoindre Vancouver et rendre visite à sa grand-mère Nora et sa tante Pat. Mais il ne retournera pas à Seattle. Jimi Hendrix va voyager aux Etats-Unis durant toute l’année 1963, revenant régulièrement à Nashville. Un promoteur New Yorkais va croiser sa route dans un club et va le convaincre de monter à New York.
 

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK