Jimi Hendrix, sur les traces de la légende du rock – épisode 10

Ce premier album '' Are You Experienced ? '' ne fera pas encore l’unanimité mais reste, avec le temps, un disque énorme. Tout le talent, l’énergie et ce rock jamais entendu auparavant s’y trouvent.

De " Foxy Lady " à " Can You See Me " en passant par " Fire " et surtout " Red House ", ce 33 t sortira avec un contenu différent aux Etats-Unis puisque Warner va y placer les 3 premiers singles au détriment d’autres morceaux supprimés ; procédé courant à l’époque. Le blues " Red House " fera partie de son répertoire durant toute sa carrière. Il s’agit d’un chef-d’œuvre de 3 minutes qui fait allusion à la maison en briques rouge de sa première petite amie durant sa jeunesse et qui a tant compté pour lui, une certaine Dolly Mae. Ce morceau a été un des premiers enregistrés en novembre 1966 peu après son arrivée en Angleterre. Juin 1967 est aussi le moment ou Jimi va revenir chez lui pour essayer de s’imposer dans son pays où on l’a tant négligé un an auparavant. Le festival de Monterey sera le tremplin idéal mais tellement risqué. Avant de s’y rendre, ils avaient fait escale à Greenwich Village où ils ont refait le parcours de Jimi un an auparavant. A cette époque vous n’aviez aucune chance d’être respecté au Village si vous aviez l’air d’un hippie, si vous aviez des cheveux longs et si vous étiez noir. Jimi était tout ça à la fois et même les taximen refusaient de le prendre. Il savait que c’était comme ça et, quelques mois plus tard, il sera reçu dans les plus grands hôtels. L’affiche du festival qui durait 3 jours était très variée et l’ordre de passage entre les Who et Jimi a été tiré au sort pour clôturer la soirée. Deux groupes qui avaient la réputation de casser du matériel sur scène, donc il valait mieux être le premier, mais Jimi a perdu et il a dû suivre The Who. On allait voir ce qu’on allait voir ! La suite fait partie de l’histoire avec Jimi qui met le feu à sa Fender pendant la finale de '' Wild Thing '' et un concert absolument époustouflant. C’est Brian Jones qui a présenté son ami au public en guise d’introduction. Jimi est monté sur scène ; il ressemblait à Little Richard et il était conscient qu’il fallait marquer des points. Les gens étaient scotchés ; personne n’avait jamais vu un concert pareil. La tête ébahie de Mama Cass dans le film en témoigne. Il rend aussi hommage à Bob Dylan avec une version aérienne du morceau " Like A Rolling Stone ", surprenant tout le monde ! Une version qui restera parmi les plus belles de l’histoire. The Experience participe à la réussite du concert avec Mitch Mitchell totalement déchaîné et Noel Redding excellent de bout en bout et d’un calme qui rappelle Bill Wyman ou John Entwhistle. Les lendemains du festival de Monterey vont propulser Hendrix de pleins pieds dans l’élite de la scène rock de Los Angeles et accueilli de la même façon qu’à Londres un an plus tôt. A Laurel Canyon, il sera encensé par Joni Mitchell, Cass Elliott, David Crosby ou Judy Collins. Il se rendra à Malibu dans la maison de Stephen Stills pour jammer avec lui et Buddy Miles. Stills dira qu’ils ont joué plus de 50 morceaux mais face à la mer et l’enregistreur n’était pas branché. Arrivé sur la West Coast, le groupe n’a pas arrêté de jouer et de faire la fête. Ils étaient complètement épuisés. Le début au Whiskey-à-go-go de Los Angeles, le 2 juillet Jimi Hendrix Experience assure la première partie de Sam & Dave. Le public est parti après le set laissant le club vide pour Sam & Dave. Une tournée désastreuse avec The Monkees va bientôt démarrer à New York.

 

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK