Jeff Buckley : une nouvelle vidéo pour les 25 ans de "Grace"

Jeff Buckley : une nouvelle vidéo pour les 25 ans de "Grace"
Jeff Buckley : une nouvelle vidéo pour les 25 ans de "Grace" - © Tous droits réservés

En août, cela faisait plus de 20 ans que les fans attendaient la sortie d’une démo enregistrée le 13 septembre 1996.

Le titre "Sky Blue Skin" sortait enfin. Il s’agit du dernier enregistrement studio de Jeff Buckley, espéré par les collectionneurs et amateurs du regretté musicien.

C’est aujourd’hui une vidéo qui vient compléter ce cadeau.

Elle a été réalisée par le studio d’animation Temple Cache, et rassemble des images de cahiers de dessins et de paroles.

Cette démo de "Sky Blue Skin" fait partie de la sortie du catalogue digital de Jeff Buckley.

Son album "Grace", qui vient de fêter ses 25 ans, propose aussi un inédit, "Strawberry Street".

Une vidéo inédite a aussi été dévoilée.

On y voit Jeff Buckley chanter "Lover, You Should’ve Come Over", la septième plage de l’album de 1994.

La vidéo en noir et blanc a été filmée à Cambridge, dans le Massachusetts, le 19 février 1994.

Dans cette chanson, Jeff Buckley parle de sa relation avec sa compagne Rebecca Moore, que le chanteur avait rencontrée lors d’une soirée hommage à son père, le chanteur folk Tim Buckley. Rebecca Moore était devenue une sorte de muse et une source d’inspiration pour l’album "Grace". "J’ai écrit cette chanson en attendant qu’elle m’appelle, mais elle n’a jamais appelé", expliquait Jeff Buckley lors d’un concert en Italie en juillet 1995.

Plus de 50 titres sont proposés en version digitale, dont la démo rare "Sky Blue Skin", une des dernières chansons enregistrées par Jeff Buckley avant sa mort en 1997.

Quatre concerts live sont disponibles aussi : "Live at Wetlands, New York NY 8/16/94", "Live From Seattle, WA, May 7, 1995", "Cabaret Metro, Chicago, IL, May 13, 1995" et "Live at Columbia Records Radio Hour", concernant ce dernier, il s’agit d’une première sortie en intégralité.

Grace avait déjà été réédité pour ses 10 ans en 2004, mais cette nouvelle édition contient un titre bonus "Strawberry Street", écrit par Jeff Buckley à la fin des années 80.

L’album "Sketches for my Sweetheart of the Drunk", produit par Tom Verlaine de Television, et le live "Mystery White Boy" ressortent également avec des titres bonus.

"L’industrie de la musique a beaucoup changé depuis que Jeff a quitté notre planète", explique sa maman, Mary Guibert. "Je ne sais pas s’il aurait pu anticiper tout cela. Et tout ce qu’il nous reste de lui, ce sont ces trésors que nous voulons partager. Je suis impatiente d’ouvrir enfin les portes du coffre-fort à tous les fans d’hier, d’aujourd’hui et de demain."

"Grace" est aussi célébré avec une nouvelle ligne de merchandising, et un pressage de l’album en vinyle bleu via Newbury Comics. Une collection de notes, paroles, et écrits publiée le 15 octobre via Da Capo Press. Intitulé "Jeff Buckley : His Own Voice", le livre est coédité par sa mère, Mary Guibert et l’écrivain au Rolling Stone, David Browne — qui avait écrit un des premiers articles sur Jeff Buckley dans le New York Times en 1993.

Le roman graphique "Grace" qui parle de sa vie, de sa carrière et de son tragique décès est sorti, lui, en avril.

L’ouvrage est écrit par Tiffanie DeBartolo, qui a écrit notamment "How To Kill A Rock Star", et illustré par Pascal Dizin et Lisa Reist. Ce roman raconte la vie de Jeff Buckley, depuis son enfance influencée par la musique de son père, Tim Buckley, jusqu’à la création de son propre répertoire. Il décrit son ascension vers la célébrité et l’importance de son album de 1994, "Grace". L’ouvrage est complété par des archives données par la mère de l’artiste, Mary Guibert.

"Ce n’est pas une simple biographie" explique Tiffanie DeBartolo, "c’est aussi l’histoire de son influence, de son extraordinaire talent et de son héritage spirituel que le monde découvre encore dans cette musique intemporelle."

Calista Brill, directeur éditorial de First Second, décrit "Grace" comme un "magnifique portrait de son parcours artistique qui l’a mené vers la célébrité". "C’est une ode joyeuse et non pas un hommage solennel. Sa mère s’est beaucoup impliquée dans ce projet, les auteurs ont donc eu accès à une source impressionnante d’informations sur Jeff Buckley. Les fans vont vraiment adorer cet ouvrage et ce sera une lecture intéressante pour les personnes qui ne connaissent pas encore l’artiste."

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK