James Hetfield de Metallica : "Ecrire "Nothing Else Matters" était comme un signe de faiblesse"

Alors que Metallica s’apprête à sortir une très belle réédition du Black Album pour ses 30 ans, le frontman James Hetfield est revenu sur l’un des titres phares de cet album, "Nothing Else Matters".

Il a expliqué au Classic Rock Magazine qu’il était en conflit avec lui-même au moment de dévoiler ce titre aux autres membres du groupe. En effet, il l’avait écrite pour une fois de son côté, alors que son ex-compagne Kristen Martinez lui manquait en tournée.

Il se demande : "Pourquoi je ne voulais pas écrire de chanson d’amour ? C’est plutôt simple : c’était un signe de faiblesse. On est dans Metallica, bon sang ! C’est de la musique dure. Que fais-tu ??"

"Au départ, je ne voulais même pas la présenter aux autres," avait-il admis en 2008 au magazine Mojo. "Metallica, c’était nous quatre. On écrivait des chansons qui parlent de détruire des choses, de headbanging, de foule en délire… Mais on n’évoquait jamais les filles ou les voitures… même si on aimait ça."

 

Au Classic Rock, il précise : "C’était une chanson personnelle. Je pensais aux tournées, à quelqu’un qui me manquait. Mais je l’ai écrite de manière à ce qu’elle parle à tout le monde. Ce n’était pas juste à propos de deux personnes, mais le fait de se connecter à quelque chose de plus grand que soi… C’était plus large que ça."

"Je me demandais à l’époque pourquoi James avait écrit une foutue chanson d’amour à sa petite amie ? C’est bizarre," explique Kirk Hammett. "James voulait toujours qu’on le voie comme un mec sûr de lui et fort. Et pour lui, écrire ces paroles qui montraient son côté sensible, c’était vraiment un effort."

En parallèle à l’annonce tombée cette semaine de la réédition complète du Black Album de Metallica pour le mois de septembre, Reel Art Press a confirmé hier que le livre Metallica : The Black Album In Black & White arrivera aussi le 19 octobre.
 
Comme la rumeur le laissait supposer depuis la fin du mois dernier, le Black Album de Metallica va être réédité à l’occasion des 30 ans de sa sortie, via le label du groupe, Blackened Recordings. Les précommandes sont ouvertesAvec cette nouvelle édition attendue pour le 10 septembre, arrivera aussi The Metallica Blacklist constitué de 53 titres ! Des reprises, sélectionnées par le groupe lui-même.
 
En amont, le groupe a partagé une démo qui date du 12 juillet 1990. James Hetfield et Lars Ulrich étaient dans le home studio du batteur et peaufinaient ce qui allait devenir un de leurs plus grands hits du Black Album, "Enter Sandman". mais aussi des collaborations avec un casting impressionnant.
Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK