Jack Johnson "To The Sea" : l'interview

bernard dobbeleer & jack johnson
3 images
bernard dobbeleer & jack johnson - © Tous droits réservés

Pour sa première grande visite sur le territoire belge, le chanteur et surfeur Jack Johnson a accordé à Classic 21 une rare interview. Tout ébahi vendredi dernier de trouver chez nous un climat tropical selon ses dires plus chaud que son natif Hawaii, il nous a reçu avec la simplicité qui le caractérise. Il a évoqué la sortie de son nouvel album «To The Sea» mais il a également précisé comment, au quotidien, il s’efforce de préserver la nature. Sa tournée mondiale ne produit d’ailleurs aucun déchet et son impact carbone est réduit au minimum.

Le retour du plus artiste des surfers, le chanteur et songwritter hors pair Jack Johnson, avec un nouvel album qu'en écologiste convaincu il a nommé "To the sea" : folk pop un peu plus électrique cette fois, où l’on peut déceler des influences country ici et là et retrouver, parallèlement à des moments intimistes, des mélodies pop enlevées parfaites.

 

D’une certaine façon, l’Américain est aussi représentatif de la musique actuelle. Il est une figure de style et un modèle. Les mots ‘surf’, ‘guitare’, ‘Hawaii’ et ‘débrouille’ résument bien sa philosophie de vie. Jack suit d’abord les pas de son père (et icône du surf) Jeff Johnson. Tout d'abord surfeur professionnel - il faut bien reconnaitre que naître à Hawaï et être fils d'un pionnier du surf l'ont pas mal aidé - mais un accident lui ôte tout espoir de carrière. Jack Johnson se tourne alors vers des études de cinéma pour ensuite entamer une carrière dans la musique. Sa guitare devient alors sa nouvelle planche de surf. Un beau jour, il croise G. Love sur une plage. Et tout s’enchaîne. JP Plunier, découvreur de Ben Harper, décèle du potentiel et produit ‘Brushfire Fairytales’ (2001). Le succès est très vite au rendez-vous. Un style nonchalant, positif et très "cool", allié à une musique très acoustique, Jack Johnson adopte un style très rapidement reconnaissable.
La percée se fait en deux vagues. L’album ‘In Between Dreams’ (2005) se vend à plus de 2 millions d’exemplaires au Canada et aux USA, ‘Sleep Through The Static’ (2008) est distribué mondialement et détient même un moment le record du plus grand nombre de téléchargements sur une journée. Entre-temps, Johnson bâti une micro-économie florissante sous la bannière de Brushfire Records, un label pour les amateurs de surf et d’écologie. ‘Sleep Through The Static’ a par exemple été fabriqué en utilisant l’énergie solaire.

 

En 2004, Jack Johnson a lancé le Kokua Festival qui finance des programmes d'éducation au respect de l'environnement à destination des jeunes Hawaïens. Afin de promouvoir la conscience environnementale de l’île, cette manifestation caritative réunit des musiciens, des artistes, de nombreuses organisations et entreprises écologiques, des professeurs ainsi que des représentants politiques.


 

Jack Johnson a entamé une tournée internationale au mois de juin 2010, il termine actuellement sa tournée européenne avant de continuer aux Etats Unis ainsi qu'en Australie.

 

 

Jack Johnson - You And Your Heart

Cinquième album studio de Jack Johnson, To The Sea a été produit par Robert Carranza, Jack Johnson, et ses musiciens Merlo Podlewski, Zach Gill et Adam Topol. L'album réunit des invités prestigieux tels que G. Love, et Paula Fuga.

 

To The Sea : tracklist

  1. You and Your Heart audio video
  2. To The Sea audio
  3. No Good With Faces audio
  4. At Or With Me audio
  5. When I Look Up audio
  6. From The Clouds audio
  7. My Little Girl audio
  8. Turn Your Love audio
  9. The Upsetter audio
  10. Red Wine, Mistakes, Mythology

Les précédents albums de Jack se sont écoulés à plus de 18 millions d'exemplaires à travers le monde. In Between Dreams s'est retrouvé à la deuxième place des charts américains, dès sa sortie. Sleep Through The Static, quant à lui, est directement entré en tête du classement pour y rester durant trois semaines.

Jack Johnson

Le Film : Jack Johnson En Concert


Eté 2008 : Jack Johnson sillonne l’Europe et joue dans des salles historiques ou dans les festivals en plein air, effectuant là la tournée la plus longue de sa carrière. Ce film est un recueil des concerts de Jack et son quartet, ainsi qu’avec les amis et invités (G Love, Ben Harper, Mason Jennings, Neil Halstead et Matt Costa). Des nuits de tempête à Newquay au surf sur une rivière allemande ou encore un concert à Hyde Park à Londres, ce documentaire vous emmène en voyage, et retrace la connivence entre un artiste international et son public. Les performances sont entrecoupées d’interviews et d’images backstage.

Jack Johnson sur Arte

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK