J. Page va écrire son autobiographie

J. Page va écrire son autobiographie
J. Page va écrire son autobiographie - © DON EMMERT - AFP

Jimmy Page est décidé : il racontera toute l’histoire de sa vie dans un livre.

Il l’a confirmé dans une interview au magazine Uncut : "Je vais faire mon autobiographie. Tous les six mois, de nouvelles choses arrivent et j’ai tellement à raconter. Je pense à de nombreuses manières de la faire… mais je vais d’abord l’écrire moi-même puis j’irai voir un éditeur. Je ne veux pas devoir respecter des délais."

Pendant cette même rencontre, Jimmy Page a aussi parlé de projets musicaux : "Il y aura quelque chose l’an prochain. Mais avant ça, un projet sera encore annoncé avant la fin de l’année, mais pas nécessairement musical. Je ne veux pas en dire plus trop tôt."

Jeff Curtis a partagé, via les réseaux sociaux, une belle histoire qu’il a vécue cet été avec Jimmy Page.

Le début de cette histoire remonte à juin 1972, lors d’un concert de Led Zeppelin à Long Island. Jeff Curtis y avait salué un roadie avec qui il avait échangé un simple salut l’année d’avant, lors d’un show au Madison Square Garden en 1971. Ce roadie, Mick Hinton, était le technicien batterie de John Bonham.

Il lui demande alors s’il a besoin d’aide pour remballer le matériel, et à sa grande surprise, Mick Hinton lui dit que oui et lui fait signe de le rejoindre backstage. Pour qu’il y ait accès, il lui envoie un étui de guitare à ramener dans les coulisses. Jeff Curtis aide alors à ranger et le roadie lui dit qu’il peut garder l’étui. Heureux mais surpris de pouvoir repartir avec la protection de la Les Paul de Jimmy Page, Mick Hinton lui explique qu’il est abîmé et vient d’être remplacé par une nouvelle.

Pendant 47 ans, Jeff Curtis a gardé cette histoire pour lui, ne la partageant qu’avec ses proches, craignant qu’on ne vienne cambrioler chez lui. Il souhaitait même s’en séparer mais ne savait pas à qui la céder.

En juillet dernier, Jeff Curtis est allé voir l’exposition “Play It Loud” au Metropolitan Museum of Art à New York City. La guitare Les Paul de Jimmy Page y était exposée et le fan a eu l’idée d’écrire au management du musicien via le commissaire de l’exposition. Il raconta toute l’histoire et deux semaines plus tard fut contacté par un collaborateur, un certain Perry, pour rencontrer Jimmy Page lui-même. Un moment qu’il n’oubliera jamais tant le musicien était heureux de récupérer cet objet qui lui rappelait tellement de souvenirs. Les deux hommes ont discuté, échangé des souvenirs, Jimmy Page lui avait apporté un cadeau, il a signé des disques et livres, et ils sont tous deux repartis plus heureux que jamais !

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK