Iron Maiden : "Fear Of The Dark" interprété par 160 musiciens du monde entier

Notre vidéo du jour (que vous pouvez découvrir ci-dessous) nous montre plus d'une centaine de musiciens du monde entier rassemblés pour interpréter le classique d'Iron Maiden, "Fear Of The Dark".

Une idée que l'on doit à Ulf Wadenbrandt, chef d'orchestre de l'Orchestre symphonique de Suède et principal chef invité de l'Orchestre philharmonique de Russie.

Ce chef d'orchestre renommé à l'habitude de se rendre dans les villes de nombreux pays pour diriger des musiciens pour un large éventail de concerts. Mais la pandémie de Covid-19 a eu raison de cette tournée mondiale pour une période encore incertaine.

Loin de se laisser abattre, Ulf Wadenbrandt a eu une idée: "Beaucoup de mes collègues musiciens du monde entier ne peuvent actuellement pas jouer ni ensemble, ni en public. J'ai donc contacté de merveilleux musiciens pour voir si nous pouvions jouer quelque chose ensemble", explique Ulf.

Ulf a bossé dur, pratiquement 24 heures sur 24 (notamment en raison des nombreux fuseaux horaires impliqués), pour diriger les nombreux musiciens pour l'enregistrement d'une vidéo impliquant plus de 160 musiciens du monde entier.

"Je tiens à souligner l'importance de la musique et de la culture en ces temps difficiles", explique Ulf. "La musique vous fait vous sentir bien et aide au développement de chacun. Nous devons montrer au monde que nous sommes essentiels et que nous devons jouer. J'ai rassemblé tout le monde, des musiciens de classe mondiale et d'excellents professeurs de musique mais aussi des amateurs et étudiants talentueux venant d'écoles du monde entier. Je veux montrer la valeur de la diversité et démontrer à quel point chacun est important dans l'écosystème de la musique. "

Il a réussi à rassembler des musiciens venus de l'Orchestre philharmonique de Dortmund, du Brésil, de Norvège, Russie, Espagne, Suède, Argentine, Chine et du Christchurch Symphony Orchestra en Nouvelle-Zélande, ainsi que de nombreux autres orchestres à travers le monde.

Il explique aussi le choix de ce grand morceau du groupe de Bruce Dickinson: "Cette chanson a tout : de jolies lignes mélodiques avec beaucoup d'énergie,... C'est un arrangement magique qui libère l'énergie et le son fantastique de l'orchestre. Iron Maiden a tout simplement écrit une superbe chanson qui fonctionne parfaitement pour les orchestres symphoniques…"

Dites-nous ce que vous en pensez sur notre page Facebook ou sur Twitter.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK