Iron Maiden au Graspop

Iron Maiden au Graspop
6 images
Iron Maiden au Graspop - © Tous droits réservés

Sans vouloir comparer l'incomparable, les soirs se suivent mais ne se ressemblent pas dans cette 23ème édition du Graspop Metal Meeting.

Ce vendredi soir, la plaine a vibré de manière ininterrompue pendant les deux heures de show d'Iron Maiden. Cette nouvelle tournée "Legacy of The Beast", qui a démarré le 26 mai en Estonie, prouve une nouvelle fois le professionnalisme, l'originalité, la singularité, le grand talent du groupe anglais, plus en forme que jamais.

A 21h05, sans une seconde de retard, et après avoir attiré l'attention du public en diffusant "Doctor Doctor" d'UFO, le sol s'est mis à trembler, au son de la voix de Winston Churchill: entrée magistrale avec une réplique d'un avion de guerre Spitfire suspendue au-dessus des musiciens sur "Aces High", un morceau qu'ils ne jouaient plus depuis 2014.  Ils ont ensuite enchaîné avec un autre titre, qui avait disparu des setlists depuis 13 ans: "Where Eagles Dare".

Bruce Dickinson avait déclaré avant la tournée vouloir surprendre les fans lors de cette tournée "The Legacy Of The Beast". Et la promesse fut tenue avec d'autres titres de la période Blaze Bayley: "The Clansman" et "Sign Of The Cross", respectivement jouées (avant la reprise de cette tournée) la dernière fois en 2003 et 2001. Et trois autres "raretés" live  "For The Greater Good Of God""The Wicker Man" et "Flight Of Icarus".

Moment particulier aussi pour le public belge juste avant "The Clansman": Bruce Dickinson, visiblement très ému, a évoqué la mémoire d'un pilote, qui était à bord de l'avion dont la réplique surplombait alors la scène. Ce pilote, belge, s'était sacrifié au nom de la liberté et a vu sa mémoire honorée le temps de ce morceau, réapparu dans la setlist après 15 années d'absence.

Pendant ces deux heures, le temps a semblé suspendu, les morceaux se sont succédés, avec talent, avec énergie, avec bonne humeur, avec ce décorum aussi qui leur est propre:  la mascotte géante Eddie The Head juchée sur des échasses, défiée en duel par Bruce Dickinson, armé d'une épée géante; une gigantesque statue, un lance-flamme, ou encore de la pyrotechnie.

Le tout au rythme de la voix de Bruce Dickinson... cette voix! Que les fans soient rassurés, il n'y a plus une ombre au tableau pour l'instant, au sujet de son cancer de la gorge déclaré début 2015: Bruce Dickinson chante comme un Dieu, la performance vocale qu'il a livrée hier a laissé tout le monde sur place. J'en veux pour preuve les titres "Flight of Icarus",  "Revelations" ou encore "The Wicker Man".

Le frontman du groupe, 59 ans, est dans une forme à faire des envieux! Il en a aussi profité pour partager ses talents d'escrimeur, sa passion pour l'aviation (on rappelle qu'il est lui-même pilote), ses qualités de showman, et surtout, a transmis avec élégance une passion intacte pour la musique de son groupe.

Et quel groupe! Les musiciens autour de lui étaient tous fabuleux, amenant le concert au meilleur de ce qu'il pouvait être. Steve Harris, Dave Murray, Adrian Smith, Nicko McBrain, Janick Gers, tous affichaient un sourire franc et généreux. On était loin du groupe qui vient simplement "prester" sans plaisir. On sent une cohésion entre tous les membres et une mise en valeur juste de chacun d'entre eux. Quelques "cascades de guitare " ont fait palpiter le cœur des fans (surtout au premier rang) et tous ont visiblement passé un aussi beau moment sur scène que les membres du public sur la plaine.

Malgré la prestation en plein air, le son était remarquable jusqu'à la fin, et ce fût un plaisir aussi de réentendre dans le rappel "Hallowed be thy Name"qui avait fait l'objet d'une querelle judiciaire et qu'ils avaient dû enlever de leurs setlits. Un morceau qu'ils joueront entre "The evil that men do" et un "Run to the Hills" scandé par la foule ravie.  Et enfin, pour raccompagner tout ce petit monde en fin de concert, le clin d'oeil aux Monthy Pyton, avec "Always look on the bright side of life".

On retiendra avec émotion l'élégance et le grand bonheur de ce concert d'Iron Maiden à cette édition 2018 du Graspop!

Setlist

  1. Doctor Doctor

    (UFO song)

  2. Churchill's Speech

  3. Aces High

  4. Where Eagles Dare

  5. 2 Minutes to Midnight

  6. The Clansman

  7. The Trooper

  8. Revelations

  9. For the Greater Good of God

  10. The Wicker Man

  11. Sign of the Cross

  12. Flight of Icarus

  13. Fear of the Dark

  14. The Number of the Beast

  15. Iron Maiden

 

Encore:

  1. The Evil That Men Do

  2. Hallowed Be Thy Name

  3. Run to the Hills

  4. Always Look on the Bright Side of Life

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK