Internet : Windows Encore et Toujours la Cible !

Microsoft et plus particulièrement son environnement Windows, sont régulièrement utilisés pour des arnaques qui font beaucoup de victimes notamment dans les pays anglo-saxons. Mais notre pays n’est pas épargné et le télétravail, qui s’est renforcé en raison de la crise sanitaire, a également été une opportunité pour les escrocs. L’occasion de vous expliquer le fonctionnement d’une de leurs techniques.

Vous êtes occupés à rédiger un document ou un mail et une fenêtre pop-up apparaît. Le message contenu vous précise qu’une infection a été détectée sur votre ordinateur et que vos données personnelles sont en danger. Vous cliquez et vous êtes invités à prendre contact avec le service d’assistance de Microsoft, dans les 5 minutes, sous peine de voir votre ordinateur complètement bloqué.

Inquiet, vous donnez suite et votre interlocuteur confirme que le module de sécurité a détecté une activité anormale qui pourrait correspondre à celle d’un logiciel malveillant. Votre correspondant vous demande de vous rendre sur un site dont il vous dicte l’adresse. Vous y découvrez une interface très professionnelle, agrémentée de multiples logos de Microsoft.

Confiant, vous répondez à l’invitation de votre interlocuteur de cliquer sur un lien qui lui permettra de lancer un test de sécurité. Et effectivement, vous découvrez que le curseur de votre souris lui obéit désormais. Quelques opérations techniques, dont vous êtes spectateur, installé devant votre écran et la conclusion du technicien qui tombe, sans appel : vous l’avez échappé belle, il y avait bien un logiciel malveillant.

Il vous propose alors de cliquer sur un nouveau lien vous permettant de faire le choix d’un abonnement de sécurité. Autant préciser que si vous payez, la somme versée ne servira qu’à gonfler le portefeuille des escrocs.

Pour terminer, sachez qu’il est aussi possible que vous soyez contacté, directement, par un call center vous informant que votre ordinateur a été infecté. Ne donnez donc aucune suite et raccrochez !

Si vous avez été piégé, supprimez tous les programmes que votre interlocuteur vous a demandé d’installer et procédez à une analyse approfondie de votre ordinateur avec votre antivirus.

Retour sur d’autres sujets à lire ou à écouter

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK