Internet : Les menaces numériques de 2021

Au cours de cette année 2021, nous allons devoir être particulièrement attentifs à notre sécurité numérique. Nous l’avions déjà évoqué mais il se confirme que la pandémie Covid-19 a particulièrement profité aux cybercriminels. Les administrations et entreprises ont notamment été obligées de s’adapter pour faire face au télétravail. Ce qui a nécessité la mise en place d’une liaison sécurisée pour permettre à leur personnel de se connecter. Les espaces de stockage à distance, comme le Cloud, ont aussi été de plus en plus utilisés et les pirates ont aussi tenté de s’y glisser.

Fin 2020, 71% des structures, spécialisées dans la cybersécurité, ont signalé une augmentation importante des menaces. 2021 ne devrait donc pas nous mettre à l’abri de leurs activités. Et nous avons certainement un rôle à jouer à ce niveau.

Un de nos premiers conseils sera d’être particulièrement attentifs au matériel que vous utilisez pour vous connecter au service de votre employeur. Essayez de limiter votre activité à un seul ordinateur et n’hésitez pas à contacter les équipes techniques pour disposer de leurs conseils en matière de sécurité.

Nous devrons aussi être prudents par rapport à tous les mails ou messages de phishing qui nous parviendront et qui vont jouer de l’actualité liée au COVID-19. Les spécialistes de la sécurité nous prédisent une activité intense dans ce domaine. Elle devrait être liée aux thèmes traités dans l’actualité comme les vaccins ou encore les décisions de nos gouvernements en rapport avec la limitation de nos contacts. En jouant de notre inquiétude ou de notre frustration, les pirates vont réussir à nous faire réagir. Invités à prendre connaissance de contenus, nous les aiderons à collecter des données ou à faciliter l’installation de logiciels espions.

En termes de connexion, il faudra également être attentif au fait que l’apprentissage en ligne sera encore régulièrement utilisé dans les écoles et les universités. En 2020, une augmentation de 30% d’attaques informatiques par semaine a été constatée, juste avant la rentrée scolaire de septembre. Des intrusions facilitées par le fait que les outils utilisés par les étudiants ne sont pas toujours correctement sécurisés. Et c’est notamment le cas de leur smartphone.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK