Inauguration du Pont Black Sabbath

Etaient annoncés : un pont au nom de Black Sabbath, et un "banc en metal" commémoratif.

C’est en 1968 que tout avait commencé à Birmingham, avec Ozzy Osbourne, Tony Iommi et Geezer Butler.

Après une tournée d’adieu plus que réussie, la formation a raccroché le 2 février 2017 à Birmingham.

Le banc en acier a été inauguré le 9 février 2019. Il est orné d’images d’Ozzy, Iommi, Butler mais aussi du batteur Bill Ward. On peut y trouver l’inscription gravée : "Geezer. Ozzy. Tony. Bill. Made in Birmingham 1968." Il est installé sur Broad Street, sur le désormais renommé "Pont Black Sabbath".

Cette fois, c’est au tour du pont d’être inauguré officiellement, en présence de Tony Iommi et Geezer Butler. La cérémonie aura lieu le 26 juin. Les deux musiciens se rendront sur place en bateau pour y couper le traditionnel ruban d’inauguration et un tribute band Sabbra Cadabra assurera un concert.

L’initiative avait été lancée par Mohammed Osama, qui réside à Dubai et est né en Egypte, grand fan du groupe qui a soumis l’idée du pont de Broad Street. Il s’est dit ravi que le projet prenne forme réelle.

Le banc a été créé par l’artiste égyptien Tarek Abdelkawi.

Le "Black Sabbath Bridge" sera aussi décoré des étoiles respectives du Walk of Stars des quatre membres.

La semaine dernière, Ozzy Osbourne a déclaré qu’il aurait préféré terminer la tournée de Black Sabbath avec le batteur Bill Ward.

Ce dernier était prévu pour la tournée d’adieu avec Ozzy Osbourne, le guitariste Tony Iommi, et le bassiste Geezer Butler, lors de l’annonce faite en 2011. Mais à l’époque, Bill Ward avait parlé de " termes inacceptables " pour le contrat de tournée et avait quitté le groupe.

Mais dans une interview récente, Ozzy Osbourne a précisé : " je n’aimais pas que Bill Ward ne soit pas là, au début. Les gens me l’ont reproché, mais ce n’était pas de ma faute, honnêtement. Nous n’avions pas le temps de flâner, nous devions avancer et, j’en suis désolé, mais ça n’a pas marché avec Bill. Partager les dates avec le batteur Tommy [Clufetos] était vraiment super, mais notre équipe de quatre membres d’origine aurait dû être là pour boucler la boucle. Ces derniers concerts à Birmingham m’ont laissé un goût amer, surtout en repensant à tout ce qu’on a fait, tout le chemin parcouru et les bonnes choses qu’on a partagées ensemble. Mais peut-être qu’on fera ce dernier vrai concert, qui sait ? ".

 

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK