Ian Gillan : pas que Deep Purple

The Javelins (1964)

En 1964, Ian Gillan fait partie des Javelins, un groupe pop/rock qui aime reprendre des classiques du genre. Notamment le Love Potion #9, qui avait d’abord été interprété par les Clovers, ensuite par les Coasters, ou encore les Searchers un peu plus tard.

Le groupe se réunira en 2018 pour sortir l’album simplement intitulé "Ian Gillan & The Javelins". Sur l’album on retrouve notamment cette reprise du classique "Do You Love Me", tube des Contours issu du catalogue de la Motown. Titre qui figurait aussi dans la BO du film "Dirty Dancing".

Episode Six (1965-1969)

Dans un registre beaucoup plus psychédélique, il évoluera au sein d’Episode Six entre 65 et 69, notamment aux côtés de Roger Glover, qui rejoindra également le navire Deep Purple ensuite.

Jesus Christ Superstar (1970)

En 1970, il incarne Jésus (oui, oui…) dans l’opéra-rock d’Andrew Lloyd Webber : "Jesus Christ Superstar". Sur la bande originale, outre Ian Gillan, on peut y entendre également Murray Head qui connaîtra, bien plus tard, le succès avec le titre "One Night in Bangkok" (1984).

Ian Gillan Band (1975-1978)

Après les années Deep Purple, Ian Gillan formera Ian Gillan Band entre 1975 et 1978, un groupe plutôt branché jazz-rock fusion dans lequel on retrouvera notamment Mike Moran aux claviers, futur collaborateur de Freddie Mercury à l’époque de la réalisation de l’album "Barcelona".

Sur le premier album du groupe baptisé "Child In Time", le groupe revisitera notamment ce classique du répertoire de Deep Purple.

Black Sabbath (1983-1984)

En 1983, Ian Gillan est le chanteur de Black Sabbath l’espace d’un album, "Born Again", ainsi que d’une tournée entre août 1983 et mars 1984. Sur scène le groupe jouera évidemment des titres de son répertoire repris par Gillan mais aussi "Smoke On The Water", clin d’œil à Deep Purple.

Gillan (1978-1983)

En 1978, Ian Gillan dissout The Ian GIlland Band, lassé par l’aspect jazz-rock de la formation, et forme un nouveau groupe, ne gardant que le claviériste Colin Towns de la formation précédente. Avec "Gillan", le chanteur revient à des sonorités plus hard rock teintées de rock progressif. Au sein du groupe, on y verra notamment les débuts du guitariste Yannick Gers, qui rejoindra Iron Maiden en 1990.

En solo (1988-2009)

Ian Gillan sortira plusieurs albums en solo, dont un live en 2008 baptisé "Live in Anaheim" enregistré en septembre 2006 en Californie.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK