Hollywood Vampires a séduit le Graspop

Hollywood Vampires a séduit le Graspop
7 images
Hollywood Vampires a séduit le Graspop - © Tous droits réservés

Le supergroupe Hollywood Vampires a littéralement séduit une plaine archi-comble en ce dernier jour de festival.

Alice Cooper, Johnny Depp, Joe Perry et les quatre autres musiciens ont enchaîné 19 morceaux, à la fois du répertoire d'Alice Cooper, et des reprises.

"I want my know", "Raise the Dead", du groupe Spirit, "I got a line on you", "7 and 7 is" (de Love), les morceaux se suivent, et le public s'embrase. Avec, il faut bien l'avouer, une représentation féminine plus importante que pour les groupes précédents.

Il est indéniable que la présence de Johnny Depp ce soir a attiré un public élargi, lui qui a parfois bien du mal à trouver un peu de paix dans sa vie quotidienne, comme nous l'expliquait en interview, Frankie Poullain de The Darkness, en tournée avec Hollywood Vampires en ce moment: "les gens agissent souvent comme des c*** dès que Johnny Depp est là, j'ai souvent de la peine pour lui, ça le tourmente ".

 

Mais rien de cela sur scène où le groupe a ensuite proposé "Five to one" et "Break on Through" des Doors, et a salué la mémoire de deux icônes: Malcolm Young d'AC/DC et Lemmy Kilmister, en interprétant respectivement "The Jack" et "Ace of Spades". Une carte d'un valet de trèfle dans la poche pour le premier, et bien sûr, un as de pique pour le second.

Ensuite, place à un autre hommage, à Keith Moon cette fois, avec "Baba O'Riley", suivi de "As bad as I am", "The Boogieman Surprise" et "I'm eighteen".

C'est Joe Perry d'Aerosmith qui prend alors la place de frontman pour une version de "Sweet Emotion" d'Aerosmith. Joe Perry, qui rappelons-le, avait fait peur à ses fans en s'effondrant sur scène il y a deux ans, en pleine tournée d'Hollywood Vampires. 

Mais pas d'ombre au tableau cette fois, il est en pleine forme, tout comme Johnny Depp, qui avait lui aussi semé l'inquiétude sur la toile, paraissant émacié et malade, alors que l'acteur avait simplement tourné l’hiver dernier "Richard Says Goodbye", un drame de Wayne Roberts dans lequel il incarne un célèbre professeur d’université dont la vie change du jour au lendemain lorsqu’il apprend qu’il souffre d’une maladie en phase terminale. Un rôle pour lequel il avait été contraint de perdre plusieurs kilos. 

Johnny Depp a repris le micro, comme il l'avait fait sur le titre "People Who died" (du Jim Carroll Band) pour interpréter "Heroes" de David Bowie, moment très attendu dans le show. 

Après une reprise de " Train kept A-Rollin' " des Yardbirds, le concert s'est terminé sur l'ultime classique "School's out", harmonieusement mixé en live avec "another brick in the wall" de Pink Floyd.

Petit clin d'oeil amusant aussi à la fin du show, au moment de présenter les musiciens autour de lui, Alice Cooper appelle Johnny Depp sur scène, et c'est Ice-T de Body Count qui arrive. 

Le bilan de cette venue du supergroupe ce soir est donc absolument positif, avec un public ravi et un groupe qui s'est visiblement tout autant amusé!

Cliquez sur les images pour voir toute la galerie photo.

Setlist

  1. I Want My Now

  2. Raise the Dead

  3. I Got a Line on You

    (Spirit cover)

  4. 7 and 7 Is

    (Love cover)

  5. My Dead Drunk Friends

  6. Five to One / Break On Through (to the Other Side)

    (The Doors cover)

  7. The Jack

    (AC/DC cover)

  8. Ace of Spades

    (Motörhead cover)

  9. Baba O'Riley

    (The Who cover)

  10. As Bad As I Am

  11. The Boogieman Surprise

  12. I'm Eighteen

    (Alice Cooper cover)

  13. Combination

    (Aerosmith cover)

  14. People Who Died

    (The Jim Carroll Band cover)

  15. Sweet Emotion

    (Aerosmith cover)

  16. Bushwackers

    (Johnny Cash cover)

  17. "Heroes"

    (David Bowie cover)

  18. Train Kept A-Rollin'

    (The Yardbirds cover)

 

Encore:

  1. School's Out

    (Alice Cooper cover) (with 'Another Brick in the more )

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK