Guitares… Et sexe ! 4

guitar story
6 images
guitar story - © Pises Tungittipokai / EyeEm - Getty Images/EyeEm

Les anecdotes quelque peu graveleuses, du précédent épisode, ne sont pas isolées, et la liste est bien évidemment non exhaustive… Ainsi, pour repartir de plus belle, Led Zeppelin a, lui aussi, une belle 'casserole' au tableau de ses frasques.

Remontons jusqu’en 1969, une année justement répertoriée comme 'érotique' par feu Serge Gainsbourg, mais qui aurait pu tourner en 'pornographique' s’il avait eu vent des faits qui se sont vraisemblablement déroulés le 27 juillet à Seattle. En effet, les membres du groupe, après s’être produits sur la scène du ''Seattle Pop Festival'', rejoignirent leurs chambres du Edgewater Inn, un hôtel construit sur l’eau, ce qui a permis à John Bonham de pêcher depuis la fenêtre de sa chambre. Bien entendu, cette anecdote ne se limite pas au talent de pêcheurs du batteur de Led Zep, et je dirais même que le pire reste à venir… Car dans cette fameuse chambre attendait également Richard Cole, la manager de tournée du groupe, Mark Stein, le claviériste chanteur de Vanilla Fudge, ainsi qu’une jeune fille de 17 ans, une groupie qui, selon les dires des intéressés, avait le feu au corps.

Richard Cole raconta cette histoire, au début des années 2010, et sans manquer de finesse : " On avait attrapé pas mal de petits requins, au moins deux douzaines, on les avait fixés sur des cintres par les branchies, et laissés dans les toilettes… La nana s’est avérée être une putain de gonzesse aux cheveux roux avec le feu au cul. On lui a introduit le museau d’un poisson, et cette fille a dû jouir 20 fois." Mark Stein de Vanilla Fudge aurait, en plus, tout filmé.

Alors, bien entendu, la notion de malveillance de cette 'légende' reste libre de votre propre appréciation.

Il en sera de même pour Jimi Hendrix, réputé pour ses expériences. Sauf que celles-ci ne furent pas toujours exclusivement musicales. Quoique sonore malgré tout lorsqu’un jour, dans les toilettes de son studio, lui prit l’idée de dériver la fonction première d’un micro et de s’en servir comme godemiché, là aussi sur une groupie, et comme j’imagine votre question… Oui, le micro était branché et enregistrait.

Entendons-nous bien, dans le large éventail rassemblant toutes ces histoires, certaines légendes ont plus que probablement été déformées voire enjolivées. Ce qui est, somme toute, le principe de toutes les légendes.

'Enjolivées' les guitares l’ont aussi été et le sont encore. Une tradition de décorations coquines qui se décline aussi pour tous les accessoires qui les entourent. Une panoplie sexy, pas toujours de bon goût, mais qui, à coup sûr, suscitera des commentaires, peut-être des rejets. En tout cas, ce sera une source de curiosité.

Ainsi, innombrables sont les stickers ''pin-up'' qui ornent l’une ou l’autre 'six-cordes' comme ceux aperçus sur la Gibson Les Paul de Steve Jones, guitariste des Sex-Pistols. Et puis des réalisations propres par différents luthiers comme la Pin-Up Girl réalisée par l’enseigne britannique, Rees – La encore une Pin-Up mais finement effectuée à l’aérographe rendant l’unique micro de l’instrument, vert de rage.

Les ''Customers'' de chez Fender, quant à eux, n’ont jamais eu de 'panne' d’inspiration avec, par exemple, l’ampli Pin-Up Pro junior et, sa Télécaster assortie.

La Kozm SB-3 pousse encore le niveau un peu plus haut, frôlant même la démesure du genre. Chez Kozm, on a bien saisi le lien entre le corps d’une guitare et celui d’une femme. Á un point tel que l’on se verrait assez mal en jouer pour en accompagner les cantiques de la communion du petit-cousin. Le vice a même été accru avec des potentiomètres, de tonalité et de volume, faisant office de tétons sur une poitrine bien galbée. C’est encore bien sage comparé à l’emplacement du sélecteur de micro tandis que le " jack ", de son côté, c’est dans l’orifice le moins lisse qu’il choisira de s’abandonner.

Pour bien arborer tous ces instruments, rien de tel qu’une bonne sangle avec des décorations aussi variées que les positions du Kama-sutra. Et puis enfin, notre sacro-saint overdrive, également finement habillé d’une demoiselle qui ne peut pas en dire autant, comme avec la Jam Red Muck MK.2.

Comme quoi, même dans le sexe il peut aussi y avoir de l’overdire.

 

 

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK