Greta Van Fleet en concert : la review et les images

Greta Van Fleet à Anvers : la review et les images
7 images
Greta Van Fleet à Anvers : la review et les images - © Olivier Bourgi

Jean-Philippe Lejeune était hier à Anvers pour assister au concert de Greta Van Fleet.

 

Arrivé tôt à la Lotto Arena d’Anvers, j’engloutis un mini-hot dog et une maxi-bière, puis je me dirige vers le gradin du premier étage encore clairsemé. Il est peu avant 20h. Greta Van Fleet ne lancera les hostilités qu’aux environs de 21h. Comme j’attends ce moment depuis février, date initiale de leur concert reporté, je compte bien ne pas en perdre une miette. Par ailleurs je suis curieux de découvrir Yola, chanteuse originaire de Bristol, dont le style country, americana n’a absolument rien à voir avec le rock 7O’s des frères Kiszka. Pas toujours simple d’ouvrir pour un groupe si populaire quand le public s’installe, discute, boit un coup et considère plutôt le support act comme une musique de fond afin de patienter jusqu’à l’arrivée de la tête d’affiche. Et pourtant la chanteuse n’a vocalement rien à envier à Tina Turner, ni à Janis Joplin. Elle propose ses ballades soul blues teintées de country durant 40 minutes tout en communiquant sa bonne humeur avec le public. Son univers situé quelque part entre Norah Jones et Nathaniel Rateliff séduit. Elle terminera son set par une reprise de Spanish Harlem de Ben E King.

20H40 c’est bon, on est chaud pour Greta.

21h00, la fosse est à présent bien remplie et les gradins aussi, le temps de saluer quelques collègues et amis, retour au bloc 148 rang 6 pour admirer une scène bleutée pleine de fumée. Les roadies font les derniers accordages, l’arrivée du band de Frankenmuth, est imminente…

Le groupe arrive enfin sur scène, Joshua Kiszka distribue des roses aux premiers rangs, pendant que les guitares s’échauffent. Le public crie, exhorté par le chanteur, avant que le band ne lance The Cold Wind, un premier extrait de leur album Anthem of the peacefull Army. Puis Safari Song qui se terminera par un solo de batteur Daniel Wagner, histoire de chauffer encore un plus la Lotto Arena après seulement 10 minutes de concert. Le groupe reste dans leur premier EP et entame Black Smoke Rising suivi du fameux Flower Power, ballade acoustique dont les ingrédients et notamment l’orgue font furieusement penser à Thank You de Led Zeppelin. Greta Van Fleet, ne s’en cache d’ailleurs pas, ils jouent avec les codes des la musique des 70’s : le look des musiciens, une voix haut perchée, les breaks de batterie, les solos de guitares nous rappellent évidemment la musique de Page and Plant ou des frères Van Zant.

Mais ce sont bien les compos et la performance des frères Kiszka que nous sommes venus applaudir. D’ailleurs dans la salle la température continue à monter, les envolées lyriques de Joshua, les solos de guitare envoûtants de Jake font durer les morceaux qui prennent parfois une tournure expérimentale. Anthem, Age of the Man, You’re the One s’enchaînent et nous emmènent encore plus haut. Notons au milieu de tout cela une seule cover, celle d’un américain, John Denver, avec The Music is You une belle découverte ou redécouverte de cet artiste de country célèbre dans les 70’s.

Le groupe aime en effet rendre hommage à leurs idoles comme il l’ont fait avec Al Green sur leur 2ème EP. Mais retournons plutôt dans la fosse où Greta Van Fleet se prépare déjà à entamer son dernier morceau, le single de leur album, When the curtain Falls, histoire de mettre tout le monde d’accord. Good night ! See you ! Nous ne sommes pas dupes, Greta ne va pas nous laisser avec un goût de trop peu. Ils reviendront après les acclamations du public pour 2 titres en rappel Lover Leaver, un peu écourté et surtout Highway Tune, le morceau qui nous les a révélés dans une version XXL terminée en improvisation totale.

Après 1h45 de concert, le verdict est sans appel : le jeune groupe maîtrise parfaitement la scène et ça joue très bien mais ça on s’en doutait un peu…

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK