Gregg Allman: hommage dans Dr Boogie

Gregg Allman: hommage dans Dr Boogie
6 images
Gregg Allman: hommage dans Dr Boogie - © Tous droits réservés

Nous l'apprenions ce weekend, Gregg Allman, célèbre singer-songwriter et fondateur du Allman Brothers Band au côté de son défunt frère Duane, est décédé à l'âge de 69 ans. A cette occasion, Walter De Paduwa lui rend hommage tout au long de l'émission dans Dr Boogie ce vendredi 2 juin.

Le décès de Gregg Allman était prévisible puisque ce grand bonhomme était en délicatesse avec sa santé depuis quelques années.

Les démons de l'alcool ont eu raison de lui après une carrière de 50 années d'abord avec son illustre frère Duane au sein du groupe The Allman Joys et ensuite fondateur avec son frère de l'extraordinaire groupe The Allman Bros.Band qui a révolutionné le rock sudiste et bien plus!

Gregg Allman est décédé à l'âge de 69 ans.

Ce vendredi 2 juin, je rendrai hommage à l'une des plus belles voix du blues dans l'émission Dr Boogie quelque part entre 21h et 23h et avec quelques documents très rares ou inédits à la clef.

 

Gregg Allman: les hommages

"Il s'est éteint paisiblement chez lui à Savannah en Géorgie," selon un communiqué sur le site officiel de l'artiste. "Gregg s'est battu contre de nombreuses maladies au cours de ces dernières années. Pendant cette période, Gregg mettait la priorité à ses tournées, à jouer de la musique avec ses amis pour ses fans, l'unique médecine pour son esprit. Faire de la musique l'aidait beaucoup pendant les périodes plus difficiles."

De nombreux artistes lui ont rendu hommage depuis lors. En voici quelques-uns:

Billy Gibbons de ZZ Top

"Nous sommes perdus depuis la disparition soudaine de Gregg Allman. Nous faisons partie de ces millions de personnes qui lui sont reconnaissantes," écrit Billy Gibbons dans un communiqué. "Gregg était un musicien brillant et inspirant avec une âme profonde qu'on ressentait dans sa musique."

Billy Gibbons a rejoint Gregg Allman sur scène lors de son tout dernier concert le 29 octobre à Atlanta pour jouer "One Way Out", le dernier titre que le défunt musicien jouera en live.

Cher

La chanteuse s'est également exprimée sur le décès de son ex-mari, Gregg Allman.

"Je n'ai pas de mots, Gui Gui," écrit-elle sur un tweet. "Forever, Chooch."

Entre 1975 et 1977, Cher et Gregg Allman se sont rencontrés, mariés, ont divorcé, se sont remariés, ont eu un enfant et ont enregistré un album ensemble intitulé "Two the Hard Way." 

En 1975, Cher était en pleine procédure de divorce de son célèbre partenaire Sonny Bono (elle s'est mariée avec Gregg Allman seulement quelques jours après cette rupture). En même temps, la DEA investiguait the Allman Brothers Band en raison de la consommation excessive de drogues de Gregg. En 1976, le groupe s'est officiellement séparé. La même année naissait le fils de Cher et Gregg, Elijah Blue, tandis que le couple tentait de se reformer.

En 1978, Cher et Gregg se sont séparés pour la dernière fois. Malgré cette relation tumultueuse aux yeux du public, Cher a expliqué environ 40 ans plus tard: "Personne ne m'a jamais rendu aussi heureuse que Gregory... il est merveilleux. Je ne comprends pas pourquoi il ne le voit pas. Il est le mari et le père le plus gentil et aimant. Mais après, il l'oublie et tout part en vrille."

Warren Haynes

Warren Haynes a écrit un hommage émouvant à son héros et ami.

"Je suis vraiment honoré d'avoir eu la chance d'écrire des chansons avec lui et également d'avoir voyagé à travers le monde en sa compagnie alors qu'il jouait la meilleure musique qu'on ait pu connaître. Je ne prendrai jamais tout cela pour acquis. Et, par dessus tout, il était un ami très cher," a-t-il écrit sur sa page Facebook.

"Je me souviens de Gregg, moi et Allen Woody (bassiste des Allman Brothers) dans le tour bus en train d'écouter de la bonne musique et rire kilomètre après kilomètre. Voyager - tout comme vivre - est tellement plus savoureux quand on a des amis avec qui partager ces expériences. J'en ai perdu tellement ces derniers temps... et ce décès sera vraiment difficile à accepter. Je ressens une sorte de réconfort de savoir que des millions de gens éprouvent la même chose en ce moment."

Il évoque ensuite son admiration du Allman Brothers Band en tant que musicien évoluant dans le Sud des Etats-Unis et comment le groupe a su mélanger la "soul, le blues, la country et le jazz d'une façon totalement inédite."

Haynes a joué au sein du Dickey Betts Band et a co-écrit le titre solo de 1988 de Gregg Allman, "Before the Bullets Fly" avant de rejoindre complètement le groupe lors de sa reformation en 1989. Il est resté avec eux jusqu'en 1997 pour se consacrer ensuite pleinement à Gov't Mule avec Woody. A la mort de ce dernier en 2000, il a rejoint les Allmans jusqu'à leurs derniers concerts en 2014.

Blackberry Smoke

Charlis Starr ne s'en cache pas: son groupe, Blackberry Smoke, n'existerait pas sans le Allman Brothers Band. La nouvelle a donc fortement ému le groupe d'Atlanta.

"C'est le coeur lourd que nous disons adieu à Gregg Allman. Nous adopterons peut-être encore davantage son style musical dans le futur," explique Charlie Starr au Rolling Stone magazine. "L'influence de Gregg sur les musiciens de notre génération est énorme. Il était tout simplement le meilleur dans son genre. Ses chansons, sa voix, son émotion... sans mentionner le fait qu'il était sans doute l'un des mecs les plus rock & roll qui ait marché sur cette terre."

Blackberry Smoke a collaboré avec Gregg Allman sur "Free on the Wing," le dernier titre de l'album de 2016 "Like an Arrow." C'est l'un des derniers morceaux que Gregg Allman, qui souffrait de plusieurs maladies ces dernières années, a enregistrés avant sa mort. "Je suis honoré de faire partie de son héritage. Merci Gregg. Nous t'aimons," ajoute Starr.

Chuck Leavell

Le pianiste Chuck Leavell, qui a fait partie du Allman Brothers Band au milieu des années 70, se souvient de son ami Gregg Allman:

"Gregg était non seulement un ami et un frère, mais il fut aussi une source d'inspiration pour moi au début de ma carrière," écrit-il.

Tout comme Warren Haynes, Leavell, natif d'Alabama, explique comment le style southern rock du Allman Brothers Band l'a inspiré ainsi que tant d'autres musiciens.

"Ce premier album [Allman Brothers Band] était révolutionnaire et marquait la naissance d'un nouveau style musical, le Southern Rock. Je ne me rendais pas compte à l'époque que j'allais faire partie de cette aventure. J'étais juste un fan, admiratif devant ce que Duane et lui avaient fait."

A la mort de Duane Allman et à la sortie de "Eat a Peach" en 1971, Leavell a collaboré avec Gregg Allman sur son album solo de 1972, "Laid Back." Lorsque le Allman Brothers Band s'est reformé en 1973 sur l'album "Brothers & Sisters," Leavell faisait partie du line-up.

"A cette époque, Gregg était comme un frère pour moi. Il était toujours généreux avec moi... s'assurant que j'étais bien sur les photos, que j'étais bien invité aux fêtes etc... et parfois même m'invitait à des soirées qui n'étaient pas liées au groupe. Nous avons terminé d'enregistrer "Laid Back" et, peu après, "Brothers and Sisters"... Et il s'agit probablement des deux albums dont je suis le plus fier dans ma carrière."

Bien qu'il ait quitté le groupe avant la sortie de l'album live "Wipe the Windows, Check the Oil, Dollar Gas," Leavell a continué à graviter autour du groupe, jouant aux côtés de Dickey Betts et Gov't Mule. En 2014, il a également pris part au concert hommage à Gregg Allman à Atlanta.

Il termine son hommage: "Merci Gregg... pour ton inspiration, pour ton talent, pour ton amitié loyale et pour l'extraordinaire personne que tu étais. Je serai toujours reconnaissant de la relation que nous avons eue, d'avoir partagé la scène avec toi tant de fois, d'avoir eu l'honneur d'enregistrer avec toi quelques albums qui ont perduré dans le temps. Tu seras toujours mon héros et je suis ton plus grand fan."