Genesis explique pourquoi Peter Gabriel et Steve Hackett ne feront pas partie de la prochaine tournée

Phil Collins, Mike Rutherford, Tony Banks, Peter Gabriel et Steve Hackett en 1972.
Phil Collins, Mike Rutherford, Tony Banks, Peter Gabriel et Steve Hackett en 1972. - © Michael Ochs Archives - Getty Images

Lorsque Genesis a annoncé sa reformation plus tôt cette année, de nombreux fans étaient déçus que les membres de la période "progressive", Peter Gabriel et Steve Hackett, ne soient pas présents. En effet, seuls Phil Collins, Mike Rutherford, Tony Banks et Daryl Stuermer (avec le fils de Phil Collins, Nic, à la batterie à la place de Chester Thompson), les membres de la période 1978-1992, feront partie de la tournée.

Dans une nouvelle interview au Mojo, le groupe explique sa décision : "Nous pensons qu’une réunion avec Steve et Pete serait trop compliquée," a avoué Phil Collins. "Jouer avec Mike et Tony, c’est l’option la plus simple."

Mike Rutherford confirme : "Je sais que beaucoup de gens aimeraient nous revoir tous les cinq ensemble, mais la plupart des chansons que les gens connaissent et apprécient sont celles de ces 40 dernières années. Peter est parti il y a si longtemps. Je ne sais pas ce que nous pourrions faire avec lui maintenant."

Tony Banks a également appuyé ces propos : "Autant j’aime ces premiers albums, autant cela serait bizarre de ne reprendre que des titres de cette période."

Le groupe n’a plus joué avec Peter Gabriel depuis un concert en 1982. En 2005, pourtant, Banks, Collins et Rutherford se sont retrouvés à Glasgow en Ecosse avec Gabriel et Hackett pour évoquer une éventuelle reformation. L’idée était de rejouer l’album culte de 1974, "The Lamb Lies Down on Broadway", pour en faire un film live. Un projet qui n’a finalement pas abouti pour diverses raisons.

Genesis a offert hier un live du "Mama Tour" de 1984 dans le cadre de son "Lockdown Film Festival". Il avait déjà proposé "Three Sides Live" sorti en 1983 la semaine dernière.

Steve Hackett profite aussi du confinement pour évoquer divers morceaux de sa carrière solo et avec Genesis, notamment "Supper’s Ready" en 1972 ou "Ripples" de l’album de 1976, "A Trick Of The Tail".

De son côté, Peter Gabriel a aussi partagé deux concerts rares récemment.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK