G. Nash ne voulait pas de Neil Young

Embed from Getty Images

Graham Nash était opposé à l’ajout de Neil Young dans la formation Crosby, Still and Nash, mais un petit déjeuner a tout changé.

C’était en 1968, juste après la sortie du premier album du trio, alors que le groupe envisageait la tournée.
"Nous savions exactement ce que nous avions", a expliqué Graham Nash dans l’émission radio Ultimate Classic Rock Nights. "Nous savions que c’était unique, différent, que les harmonies vocales étaient fabuleuses, que personne n’avait jamais entendu quelque chose comme ça, et que les chansons étaient bien. Mais nous avions réalisé que Stephen Stills avait besoin d’un partenaire sur scène, en tant que guitare lead, comme il était habitué à le faire avec Neil Young dans Buffalo Springfield. "
Graham Nash avait alors admis que David Crosby et lui n’avaient pas les épaules pour le faire en tant que guitariste, et quand le Boss d’Atlantic Records, Ahmet Ertegun, avait proposé Neil Young, "Je n’avais pas été très heureux de l’entendre", a dit Graham Nash. "Je n’avais pas envie que quelqu’un vienne se mêler à nos harmonies vocales." Mais il reconnaissait que Stephen Stills avait besoin d’un alter ego sur scène et il a décidé d’aller prendre un petit déjeuner à New York avec Neil Young.
C’est là que tout s’est décidé: “après ce petit déjeuner, j’aurais pu faire de lui le Président, même si il est canadien", a-t-il plaisanté. "Il était si drôle, direct et rafraichissant qu’après ce repas, il avait mon vote".
 

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK