Francis Cabrel en interview

Francis Cabrel en interview
Francis Cabrel en interview - © Tous droits réservés

C’est seulement le 16 octobre que nous découvrirons le nouvel album de Francis Cabrel, intitulé "A l’aube revenant". En attendant, l’artiste a déjà dévoilé un premier titre dédié à son père, "Te Ressembler", et nous a accordé une interview menée par Dominique Ragheb qui vous sera diffusée ce lundi 21 septembre dans Lunch Around the Clock à 14h15 et disponible au même moment ci-dessous.

Il nous a expliqué à quoi nous devrions nous attendre pour ce prochain album, ses influences musicales, sa vision du monde actuel avec le confinement, et également la particularité de ce dernier single "Te Ressembler".

Dans ce morceau très intime mais rythmé, le chanteur d’Astaffort dans le Lot-et-Garonne parle de son père. "T’as jamais eu mon âge, t’as travaillé trop dur pour ça toutes les heures du jour à l’usine, à l’entrée du village le soir deux jardins à la fois, et tout ça pour que tes enfants mangent, ça je le sais bien, j’étais là". Un peu plus tard, toujours à l’attention de son père, Francis Cabrel regrette : "On s’est pas dit je t’aime, on s’est pas serrés dans les bras. J’aurais voulu te ressembler, je le jure […] un jour j’ai croisé une guitare, j’ai vécu comme on s’amuse, t’avais les pieds sur terre et j’étais tout le contraire".

Dans une interview récente, Francis Cabrel s’expliquait sur les paroles et le thème de la chanson. "On a eu des vies tellement différentes que ça m’a inspiré ce texte. À lui la vie de labeur, le muscle qui travaille au quotidien, combattre pour vivre… Et moi, je suis parti avec ma guitare. J’ai flâné, j’ai réfléchi, je me suis posé et j’ai écrit. Un papier ici, un crayon là… Deux vies vraiment très différentes".

Des paroles qui ont mis du temps à se réaliser : "Ça fait longtemps que j’avais cette idée, mais les idées chez moi elles mettent un temps assez considérable à mûrir. La petite ritournelle du refrain, je l’avais aussi depuis un moment. C’est un thème que j’avais et je ne savais pas trop où le placer et le puzzle s’est constitué il y a un an ou deux. Des bribes qui comme ça se sont rassemblées au fil des années".

Pendant le confinement, de nombreux artistes comme Bono, Chris Martin ou Jean-Louis Aubert ont improvisé des sessions live en direct de chez eux diffusées sur les réseaux sociaux.

Francis Cabrel avait également pris l’initiative pour "tromper l’ennui" avec ses fans en leur chantant un morceau par jour sur Facebook. Le musicien partageait ses vidéos sur la page Facebook de Baboo music (le label de sa fille Aurélie) et proposait aux internautes de se donner rendez-vous "tous les soirs, juste après avoir applaudi le personnel hospitalier ". Il a choisi de puiser dans les chansons qu’il n’interprète jamais (ou très peu) en live.

Et pour la 3e vidéo, Cabrel a choisi de remonter loin dans le temps pour mettre la lumière sur "Je reviens bientôt", un titre issu de son tout premier album sorti en 1977 ("Les Murs de poussière").

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK