Et vous, retourneriez-vous en festival en toute confiance?

Et vous, retourneriez-vous en festival en toute confiance?
Et vous, retourneriez-vous en festival en toute confiance? - © SolStock - Getty Images

Le 14 avril dernier, un sondage révélait que les Américains n'étaient pas prêts à assister à des concerts avant l'arrivée d'un vaccin.

Une nouvelle étude sortie aujourd'hui assure à présent que 82% des habitués des festivals se sentiraient à l'aise d'y retourner dans une période comprise entre un à six mois après le déconfinement.

Le sondage a été commissionné par Festicket, et réalisé auprès de 110 000 festivaliers en Angleterre et en Europe, pour mieux comprendre leurs attentes après la crise actuelle.

92% des personnes interrogées "se sentiraient en confiance d'y retourner, dans la période comprise entre le premier mois et le sixième mois post-déconfinement", alors que 31% seraient heureux d'y retourner dès le lendemain du feu vert pour la reprise des activités.

11% préféreraient attendre l'arrivée d'un vaccin pour se sentir plus à l'aise lors d'événements musicaux.

75% des personnes interrogées se sont également exprimées en faveur de réservations pour les concerts et festivals prévus en 2021, mais 82% souhaitent que soit maintenue la politique normale d'annulation. Ce serait un argument-clé dans leur décision d'achat d'un billet pour un event futur.

Les indicateurs ne sont pas tous au vert quant à l'avenir des grands événements musicaux

On le sait, le monde de la musique live est à l’arrêt depuis le début de la pandémie de coronavirus.

La plupart des événements de printemps et de l’été ont été postposés, ou annulés, suite aux interdictions de rassemblements et aux mesures indispensables de distanciation sociale.

Aux Etats-Unis, certains experts parlaient d’interdire tout événement du genre jusqu’à l’automne 2021, mais on apprenait dans la foulée que certains états ont déjà décidé d’entamer un déconfinement massif, comme par exemple dans le Missouri.

Alors que les autorités cherchent des alternatives aux concerts traditionnels en cette période de pandémie, comme les versions "drive-in" au Danemark et en Lituanie, et "sans public", ou encore des mini-festivals, une tenue spéciale vient même d'être élaborée pour assister aux concerts en toute sécurité.

Le New York Times se faisait même porteur de mauvaise nouvelle, compilant une série de déclarations de promoteurs d'événements qui avouent aujourd'hui ne plus rien miser ni sur 2020, ni même sur le premier semestre de 2021, préférant concentrer leurs forces sur l'été 2021.
 

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK