Est-ce que les Beatles se seraient reformés ?

Paul McCartney est revenu sur son amitié avec John Lennon après la fin des Beatles dans une nouvelle interview au micro du Sunday Times.

Quand on lui a demandé si une reformation aurait pu être envisagée, il a répondu : "On a pris la décision, à la fin des Beatles, de ne jamais s’y remettre. On a donc tout quitté. C’est assez satisfaisant de voir ce qu’on a fait. Ne gâchons pas tout en proposant quelque chose qui ne serait pas aussi bon. C’était une décision bien consciente que nous avons prise. Nous avons choisi de laisser les choses en l’état. Je ne pense pas qu’on se serait reformés. Mais qui sait ? On l’aurait peut-être fait."

Il s’est ensuite exprimé au sujet de son amitié avec John Lennon après la rupture des Beatles, un sujet qu’il avait déjà abordé précédemment : "Bien sûr, nous étions à nouveau amis, et c’était vraiment une bénédiction pour moi. Je pense encore souvent aujourd’hui quand j’écris une chanson : "OK John, je m’en remets à toi. Qu’est-ce que j’écrirais après ?" J’ai donc à ma disposition un John virtuel." McCartney avait d’ailleurs récemment aussi expliqué qu’il "consultait" souvent son ami quand il composait des morceaux.

2 images
Les Beatles © Getty

Un peu plus loin dans la même interview, il est revenu sur son prochain album McCartney III qui sortira ce 18 décembre et également sur les débuts des Beatles, qui lui ont été rappelés en visionnant le prochain film de Peter Jackson, The Beatles : Get Back.

Il explique : "Cela m’a rassuré car cela prouve que mes principaux souvenirs des Beatles sont la joie et les compétences… La preuve en est avec ces extraits. J’avais fini par ne retenir que le mauvais côté et le fait que la fin des Beatles était de ma faute. Je savais, dans le fond, que ce n’était pas vrai, mais c’est tellement facile de plonger dans ce genre de considérations négatives."

"Dans le fond, je savais que cela ne s’était pas passé comme ça. Mais j’avais besoin d’en avoir la preuve. Il y a d’ailleurs une chouette photo prise par Linda, une de mes préférées, où l’on me voit avec John en train de travailler sur un morceau, le visage empli de joie. Et dans le film, c’est la même chose, nous sommes tous en train de nous éclater."

Rappelons que ce 8 décembre marquera les 40 ans de la disparition de John Lennon. Classic 21 lui rend hommage avec un feuilleton dédié à vos titres préférés de l’artiste raconté par Félicien Bogaerts et Laurent Rieppi. En TV sur la Trois ce mardi soir, vous parcourrez en détail le premier album solo de Lennon. Ne manquez pas non plus le podcast des Classiques de ce dimanche 6 décembre, où Marc Ysaye est revenu sur les derniers instants de sa vie.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK