Eric Clapton - Slowhand, 35th Anniversary

eric clapton
3 images
eric clapton - © Tous droits réservés

Séquence spéciale Eric Clapton ce dimanche 23 décembre dans Les Classiques pour le 35ème anniversaire de l'album "Slowhand" qui, pour l'occasion, est réédité en 4 versions : Super Deluxe, Deluxe, Standard et Vinyle.

"Slowhand" fête ses 35 ans ! Sorti en novembre 1977, "Slowhand" est l'album d'Eric Clapton qui connut le plus de succès au cours des années 70. Trois de ses plus grands hits y figurent : "Cocaine" (excellente reprise de JJ Cale), "Lay Down Sally" et le sublime "Wonderful Tonight". Trente-cinq ans après sa sortie, cet album est devenu l'un des classiques de la discographie du guitariste.

"Slowhand" est le nom du cinquième album d’Eric Clapton, sorti en novembre 1977. Ce dernier va marquer le grand retour d’Eric Clapton sur l’avant de la scène et surtout son succès commercial après deux albums de bonne qualité "There’s One in Every Crowd" en 1975 et "No Reason to Cry" en 1976, mais qui n’ont pas réellement fonctionné. D’une certaine façon, "Slowhand" peut être considéré comme le réel successeur de "461 Ocean Boulevard", grand classique d’Eric Clapton sorti en 74 et véritable résurrection du guitariste après de nombreuses années perdues dans la consommation massive d’héroïne…

Enregistré au célèbre Olympic Studios de Londres au mois de mai 1977, on retrouve sur cet album un des meilleurs producteurs et ingénieur du son de l’époque : Glyn Johns. C’est lui qui a enregistré des chefs d’œuvre tels que le premier album de Led Zeppelin, l’album "Who’s Next" des Who. Johns enregistrera également avec les Beatles, les Stones, les Clash, Rod Stewart, Humble Pie et de nombreux autres.

Pour l’accompagner sur "Slowand", on retrouve ses fidèles musiciens de l’époque: il y a le guitariste George Terry, le regretté bassiste Carl Radle, le batteur Jamie Oldaker, les choriste Marcy Levy et Yvonne Elliman. C’est cette dernière que l’on pouvait entendre déjà dans les chœurs sur le titre "I Shot The Sheriff"  par Clapton, reprise du répertoire de Bob Marley. On retrouve également l’excellent saxophoniste Mel Collins.

C’est sur "Slowhan" que l'on trouve l'une de plus belles ballades du répertoire d’Eric Clapton, le somptueux "Wonderful Tonight". Un titre qu’il va écrire très rapidement lors d’une soirée de l’année 1976. Clapton attendait alors sa petite amie et future épouse, Pattie Boyd, qui prenait pas mal de temps à se préparer avant de se rendre, en sa compagnie, au concert hommage à Buddy Holly organisé par un des plus grands fans de de ce dernier, un ami proche d’Eric Clapton : Paul McCartney. Pattie expliquera, de nombreuses années plus tard, qu’elle pensait se faire engueuler tellement elle prenait du temps pour s'habiller, mais, à peine prête elle a été accueillie par un Clapton très amoureux qui lui a chanté ce superbe morceau, un hommage à sa personne et à sa beauté. Pattie Boyd qui  inspirera également d’autres classiques de l’histoire du rock, comme : "Layla" que Clapton signera à l’époque de Dereck & The Dominos ainsi que les titres "Something" et "For You Blue" de George Harrison (puisque pour rappel, Pattie a été la compagne d’Harrison avant de devenir celle de son ami Eric Clapton).

"Slowhand" connait un immense succès à sa sortie et relance la carrière d’Eric Clapton. Grâce à cet album, Clapton se hisse à nouveau aux sommets des hit-parades principalement aux États-Unis. Là-bas, le 33t se classera en seconde position durant 5 semaines consécutives puis restera dans le prestigieux Billboard américain pendant 74 semaines consécutives, un record absolu pour Clapton.

Laurent Rieppi

Slowhand, 35th Anniversary : tracklist

 

1. Cocaine  3.42, 2. Wonderful Tonight  3.42 ,

3. Lay Down Sally  3.52, 4. Next Time You See Her  4.02

5. We’re All The Way  2.31, 6. The Core  8.42

7. May You Never  3.00, 8. Mean Old Frisco  4.38

9. Peaches And Diesel  4.50

Bonus: 10. Looking At The Rain  3.39 , 11. Alberta  2.40, 12. Greyhound Bus  2.57 , 13. Stars, Strays And Ashtrays  4.36

Nous devons cette réédition à l'équipe qui s'était occupée de "Derek & The Domino's - Layla And Other Assorted Love Songs 40th anniversary" couronnée par un Grammy Award. Cette nouvelle édition est agrémentée de 4 morceaux inédits enregistrés en studio.

ÉDITION DELUXE (2 CD)

Disc 1 : Slowhand - Remastérisé avec 4 titres inédits

Disc 2 : Live At Hammersmith Odeon, enregistré le 27 avril 1977 avec 5 titres inédits (Mix des 2CD “Live at Hammersmith”)

1 - Tell the Truth - 2 - Knocking on Heaven's Door - 3 - Steady Rolling Man - 4 - Can’t Find My Way Home - 5 - Further On Up the Road - 6 - Stormy Monday - 7 - Badge - 8 - I Shot the Sheriff - 9 - Layla

ÉDITION SUPER DELUXE (3 CD + DVD + LP + livre)

- CD 1 : L’album original remasterisé 2012 version stéréo + 4 titres inédits

1- Cocaine - 2 - Wonderful Tonight - 3 - Lay Down Sally - 4 - Next Time You See Her - 5 - We’re All the Way - 6 - The Core - 7 - May You Never - 8 - Mean Old Frisco - 9 - Peaches and Diesel

Inédits : 10 - Looking at the Rain - 11 - Alberta - 12 - Greyhound Bus - 13 - Stars, Strays and Ashtrays

- CD 2 : Live At Hammersmith Odeon, enregistré le 27 avril 1977

1 - Hello Old Friend – 2 - Sign Language - 3 - Alberta - 4 - Tell the Truth - 5 - Knocking on Heaven's Door - 6 - Steady Rolling Man - 7 - Can’t Find My Way Home - 8 - Further On Up the Road - 9 - Stormy Monday

- CD 3 : Live At Hammersmith Odeon, enregistré le 27 avril 1977 (suite)

1 - Badge – 2 - Nobody Knows You When You’re Down and Out - 3 - I Shot the Sheriff - 4 - Layla - 5 - Key to the Highway

- DVD audio : L’album original remasterisé - stéréo et 5.1 haute résolution :

1 - Cocaine - 2 - Wonderful Tonight - 3 - Lay Down Sally - 4 - Next Time You See Her - 5 - We’re All the Way - 6 - The Core - 7 - May You Never - 8 - Mean Old Frisco - 9 - Peaches and Diesel

LP “Slowhand” vinyl

Face A : 1- Cocaine - 2 - Wonderful Tonight - 3 - Lay Down Sally - 4 - Next Time You See Her - 5 - We’re All the Way

Face B : 1 - The Core - 2 - May You Never - 3 - Mean Old Frisco - 4 - Peaches and Diesel

Un magnifique hardbook, avec de nombreux détails, des pho

"Slowhand" c'est le titre de cet album mais également l’un des surnoms d’Eric Clapton (l’autre célèbre surnom est " God "). Il s’agit en fait d’une blague de Giorgio Gomelsky, producteur, manager et impresario, qui est l’une des grandes figures de la scène blues rock britannique des années 60. Gomelsky aimait surnommer Eric Clapton "Slowhand", la main lente, parce qu'à ses débuts le guitariste était extrêmement lent, lorsqu’en plein concert il devait changer une corde.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK