Eric Clapton ne jouera pas dans des salles qui exigent la vaccination

Suite à l’obligation de présenter un covid safe-ticket sous peu en Grande Bretagne pour chaque concert, Eric Clapton a annoncé dans un communiqué qu’il ne jouerait pas dans des salles qui obéissent à cette règle présentée par le Premier ministre Boris Johnson le 19 juillet.

C’est via le compte Telegram du producteur de film et architecte Robin Monotti qu’il s’est exprimé, alors qu’il avait déjà partagé ses doutes quant à l’efficacité du vaccin un peu plus tôt.

Il explique : "Suite à l’annonce du Premier ministre ce 19 juillet 2021, je suis heureux de vous faire moi aussi un discours."

"Je souhaite vous informer que je ne jouerai dans aucune salle où la discrimination est d’application. A moins que tout le monde ne puisse participer, je me réserve le droit d’annuler un concert."

Ce message était accompagné du titre anti-lockdown que Clapton a enregistré avec Van Morrison récemment : “Stand and Deliver”, juste avant "The Rebels" sorti un peu plus tard et toujours sur le même thème.

Le Rolling Stone partage aussi un communiqué du secteur en charge de la vaccination au Royaume-Uni publié en mai, qui répète que "plus de 56 millions de doses de vaccins ont été administrées en Grande Bretagne, sauvant ainsi des milliers de vies au travers du plus grand programme de vaccination qui a jamais pris place dans ce pays."

"Nous maintenons le fait que les avantages du vaccin COVID-19 AstraZeneca l’emportent sur les risques chez la majorité des gens. Il est toujours d’une importance vitale que les gens se présentent à leur vaccination lorsqu’ils sont invités à le faire."

Les prochains concerts d’Eric Clapton n’auront lieu qu’en mai 2022 au Royaume-Uni tandis qu’il donnera des concerts aux USA dès ce mois de septembre.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK