Eric Clapton: la fin de la guitare?

Embed from Getty Images

En février dernier, on apprenait l’arrivée de "Eric Clapton: Life in 12 Bars", un documentaire sur la vie et la carrière du guitariste.

Le film vient maintenant d’être montré en avant-première au Festival du Film International de Toronto.

Il a, pour l’occasion, accordé une interview au Billboard. Le journaliste a évoqué la perte de vitesse de la guitare dans les plus jeunes générations, plutôt attirées par l’EDM et les émissions de télé-réalité musicales.

Eric Clapton a paru amusé et a répondu " je n’avais pas remarqué que les choses allaient si mal. Vous savez, je suis hors de tout ça, je ne sais pas ce qui se passe, mais je pense que toute chose arrive naturellement à sa fin un jour. Mes enfants écoutent du classic rock, mais sans doute à cause de moi. C’est ce que je leur ai joué depuis toujours, depuis leur conception. Je leur ai préparé des playlists, je pense que je leur ai fait un lavage de cerveau, et dans ce style de musique, il y a forcément toujours une guitare, et de vrais instruments et chanteurs. Je pense que tout ira bien pour la musique. Même ce qui paraît sombre ira bien. "

Le journaliste du Billboard lui a alors montré les résultats d’une étude statistique réalisée en juin par le Washington Post à propos des ventes de guitares qui baissent d’un million à 1.5 million par an, mettant dès lors les grandes marques telles que Gibson et Fender dans de réelles difficultés financières. Eric Clapton lui a alors répondu en riant "je ne sais pas, peut-être que c’est la fin de la guitare! C’est tout de même une bonne question”.

 

Embed from Getty Images

Les premières images du film ont été dévoilées et montrent la légende du Blues, B.B. King, qui évoque son ami Clapton en feuilletant des photos et des archives de la vie du guitariste, depuis son enfance, jusqu’à sa carrière solo, en passant par la période Cream.

C’est la productrice oscarisée Lili Fini Zanuck qui a été choisie pour réaliser ce documentaire sur Eric Clapton. 

En 1989, elle avait été récompensée pour son travail sur Driving Miss Daisy, et a travaillé cette fois avec John Battsek pour le projet Eric Clapton: A Life In 12 Bars.

La productrice a confié à Variety: "Le film est construit sur la musique d’Eric Clapton. Son attachement au blues, aux racines, aux traditions, incontournable depuis ses débuts. Il a toujours investigué et expérimenté de nombreuses voies, offrant aux fans et aux medias des directions musicales, des guitares, des tonalités, des groupes, des morceaux, et même des apparences physiques, très variés."

"La vie privée d’Eric Clapton sera abordée aussi, ce sera d’ailleurs le point culminant de l’émotion du film: "Bien sûr, son parcours a été difficile, avec les addictions, les deuils,... mais il n’a jamais abandonné, et s’est toujours accroché à ce qu’il aime le plus, la musique."

L’équipe s’est appuyée sur des archives personnelles d’Eric Clapton, des clips, des posters, des lettres, des photos, des dessins, des journaux de bord,... reflets de la vie d’un des plus grands guitaristes au monde.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK