Elton John : "les haters des réseaux sociaux devraient rendre des comptes"

Le chanteur a critiqué les personnes qui, sur les réseaux sociaux, déversent leur haine sans impunité.

C'est dans une interview avec Zane Lowe qu'il a expliqué qu'il en avait assez que les "trolls", comme on les appelle, ne soient pas punis car se réfugiant derrière leurs écrans, ce qui rend le monde "clairement divisé et cruel", selon lui.

"Cela fait deux ou trois ans que le monde est divisé, et surtout en Amérique. Mais pendant le confinement, un peu partout, on a constaté des faits de racisme sur les réseaux sociaux. Pas seulement contre les gays, donc, mais autour des différences "raciales"".

"Les gens sont si cruels entre eux car ils se cachent derrières leurs messagerie sociale, etc. S'ils devaient les signer de leurs noms, ils ne le feraient pas. Et je trouve cela atroce que des gens puissent écrire de cette manière au sujet d'homosexuels, de visions politiques différentes, de religion ou de racisme."

Il ajoute : "Je pense que nous devons nous rendre compte qu'il n'est pas bon de pouvoir dire de telles choses comme cela. Les gens doivent être tenus responsables de leurs propos. Cela rend le monde si cruel et divisé."

Il s'est également exprimé autour du racisme contre les asiatiques : "Les gens en Amérique se font insulter parce qu'ils sont asiatiques à cause du Covid. Franchement !"

"Et tous ces messages de haine sont visibles sur leurs réseaux sociaux. On doit faire quelque chose."

Un discours qui n'est pas sans rappeler la décision de justice prise en début de semaine concernant l'animatrice Cécile Djunga, qui avait été insultée sur Facebook au sujet de ses origines africaines. Le tribunal a condamné le prévenu à une peine d’emprisonnement de 6 mois dont 15 jours ferme et une amende de 1600€.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK