Elton John : "George Michael était mal à l'aise avec sa sexualité"

Embed from Getty Images

Elton John a confié que George Michael "ne voulait pas vivre" les quelques jours avant sa mort en 2016, et que le chanteur n’avait jamais accepté sa sexualité.

C’est au micro de Sharon Osbourne, dans son émission TV "The Talk", qu’il s’est rappelé avoir aidé George Michael à combattre ses addictions, ayant lui-même réussi à s’en sortir après une cure de désintoxication en 1990.

"Il ne pouvait pas s’en sortir, George. Et il avait été irrité par le fait que je lui sous-entende de changer son mode de vie en essayant autre chose pour être heureux," explique-t-il.

"La personne doit, en fait, vouloir s’en sortir. C’est comme moi, à la fin. Je voulais vraiment y arriver. J’avais deux options : l’une était de mourir, l’autre, de vivre, et je voulais vivre. Et la différence est là. Le pauvre George ne voulait pas vivre."

Se souvenant du moment où il a appris le décès de George Michael à Noël en 2016, Elton John explique à Sharon Osbourne : "Je me souviens t’avoir parlé le jour de sa mort à Noël. Je t’ai téléphoné, j’étais à Aspen et Ozzy est intervenu au téléphone et a dit : 'Il ne voulait pas être ici.' C’est vraiment cela, en résumé : il ne voulait pas être ici."

"Il était si mal dans sa peau à cause de son homosexualité qu’il ne se disait même pas gay."

Elton John a sorti récemment sa biographie, "Me".

Il y évoque la curieuse sensation qu’il avait ressentie en rencontrant Michael Jackson.

Il s’était assez rapidement inquiété de sa santé mentale, le trouvant " perturbant ".

Il l’avait rencontré lorsqu’il n’était encore qu’un ado, et le retrouvant bien plus tard dans les années 2000, il s’était demandé sous l’influence de quelles drogues il était, le trouvant complètement incohérent.

Sir Elton s’est aussi souvenu d’un repas partagé avec Michael Jackson pendant lequel "son nez était recouvert d’un plâtre collant, comme s’il avait été maquillé par un maniaque. Le pauvre était vraiment affreux, il avait l’air malade et fragile. Les choses sont devenues encore plus bizarres quand il s’est levé sans un mot, a quitté la table et est parti jouer dans le chalet de la gouvernante avec son fils de onze ans. Je ne sais pas pour quelle raison, mais il ne supportait visiblement pas la compagnie des adultes."

Elton John partage pas mal d’anecdotes avec la presse ces derniers jours.

Des histoires que vous retrouvez dans sa biographie, "Me" sortie ce 15 octobre.

Parmi celles-ci, il a expliqué qu’il avait confondu un jour Bob Dylan, qui avait un look un peu "négligé", avec son jardinier. C’était à l’époque des fêtes gigantesques qu’il organisait chez lui dans les années 80, largement arrosées d’alcool et d’autres substances illicites.

Il y avait un monde fou dans son jardin et Bob Dylan se tenait à l’écart, seul… ne le (re) connaissant pas, il l’avait alors pris pour son jardinier. Vu son état d’ébriété avoué, Elton John l’avait ensuite emmené à l’intérieur de la maison pour le "relooker". Bob Dylan était horrifié par ce qu’il disait et ne supportait qu’à moitié d’être habillé par (et comme) Elton John.

L’histoire n’a pourtant pas entamé les bonnes relations entre les deux hommes, qui se sont ensuite revus. Elton John avait invité Simon & Garfunkel à dîner, avec Bob Dylan. Ils avaient joué à faire des charades et Elton John expliquera ensuite à quel point Bob Dylan était mauvais à ce jeu, lui qui est un des plus grands paroliers de l’histoire de la musique.

Elton John a aussi parlé de ce concert des Rolling Stones pendant lequel il avait abusé de la bonne volonté des musiciens. Alors qu’il était sous l’effet de la cocaïne, il n’avait pas quitté la scène après avoir joué "Honky Tonk Women". Il était prévu qu’il partage la scène avec eux pour ce morceau, mais il s’était ensuite incrusté sur la scène pour le reste du show, devenant un claviériste additionnel qui jammait sur les titres sans y être invité.

Elton John a aussi expliqué récemment qu’il était passé aux portes de la mort après avoir contracté une infection suite à une intervention pour un cancer de la prostate en 2017.

Le diagnostic était alors tombé lors d’un simple contrôle de routine. Elton John avait refusé la chimiothérapie et préféré l’ablation de la prostate. Cette solution lui évitait d’innombrables allers-retours à l’hôpital et de devoir annuler des dates de concerts.

Et bien que la procédure a été un succès, le chanteur a contracté une infection grave. "J’ai eu une chance incroyable, même si à ce moment-là, je ne me sentais pas chanceux. Je suis resté éveillé toute la nuit à me demander si j’allais mourir. Seul cette nuit-là, j’ai prié : "S’il vous plaît, ne me laissez pas mourir, laissez-moi revoir mes enfants, laissez-moi encore un peu de temps."

Elton John a expliqué que son état était tellement préoccupant que l’hôpital n’était pas équipé pour le soigner. "Les médecins ont dit à David [Furnish, son mari] que j’étais à 24 heures de la mort. Si la tournée Sud-Américaine avait duré un jour de plus, c’en était terminé pour moi."

Il a expliqué cette décision de ne pas choisir la chimiothérapie, mais plutôt l’intervention : "Beaucoup d’hommes n’en veulent pas parce que c’est une opération importante, vous ne pouvez pas avoir de relations sexuelles pendant au moins un an après, et votre vessie n’est plus contrôlée pendant un moment."

"Et ce sont finalement mes enfants qui ont pris la décision pour moi. Je n’aimais pas l’idée que ce cancer rôde autour de moi pour toutes les années à venir, je voulais simplement m’en débarrasser."

Taron Egerton, qui incarne Elton John dans le film Rocketman, va lire les mémoires du chanteur dans le livre audio. Elton John lui-même intervient durant les 13 heures de lecture.

"Elton John est un homme fascinant, parfois très intimidant, et tout aussi vulnérable. Je n’ai jamais rencontré personne comme lui," explique Taron Egerton dans un communiqué. "J’étais passionné par mon rôle d’Elton dans le film "Rocketman" et cela me semble être le chapitre parfait pour clore cette expérience. Je suis honoré de raconter la vie d’Elton et très excité à l’idée de m’y mettre."

Publié par Henry Holt & Co., "Me" sera "la première et unique autobiographie" d’Elton John, retraçant sa vie et son œuvre en tant que chanteur-compositeur et son ascension. Le livre évoquera aussi le chemin du chanteur vers la sobriété et sa relation avec David Furnish.

"Je ne suis pas enclin à la nostalgie. On m’accuse souvent de regarder seulement vers l’avant, vers mon prochain concert ou projet créatif. Cela m’a surpris de voir à quel point j’ai apprécié ce travail d’écrire mes mémoires," expliquait Elton John en 2016 à la première annonce du livre.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK