Elton John furieux contre Poutine

Des propos tenus par le Président en interview au Financial Times l’ont mis en colère. Il y disait que le libéralisme "ne doit pas éclipser la culture, les traditions et les valeurs familiales traditionnelles de millions de personnes". Précisant toutefois que "chacun a le droit d’être heureux" et qu’il ne veut pas "insulter qui que ce soit", "mais que certaines choses nous apparaissent excessives".

Elton John a notamment répondu "Cher Président Poutine, j’ai été profondément blessé quand j’ai lu votre interview récente dans le Financial Times. Je suis en total désaccord avec votre vision selon laquelle les sociétés qui embrassent le multiculturalisme et la diversité sexuelle sont obsolètes. Je vois aussi un paradoxe dans votre commentaire à propos des communautés LGBT que vous dites vouloir "heureuses" et avec lesquelles vous "n’auriez aucun problème".".

 

 

Voir cette publication sur Instagram

Dear President Putin, I was deeply upset when I read your recent interview in the Financial Times. I strongly disagree with your view that pursuing policies that embrace multicultural and sexual diversity are obsolete in our societies. I find duplicity in your comment that you want LGBT people to “be happy” and that “we have no problem in that”. Yet Russian distributors chose to heavily censor my film “Rocketman” by removing all references to my finding true happiness through my 25 year relationship with David and the raising of my two beautiful sons. This feels like hypocrisy to me. I am proud to live in a part of the world where our governments have evolved to recognise the universal human right to love whoever we want. And I’m truly grateful for the advancement in government policies that have allowed and legally supported my marriage to David. This has brought us both tremendous comfort and happiness. Respectfully, Elton John #LOVEISLOVE #WORLDPRIDE @EJAF

Une publication partagée par Elton John (@eltonjohn) le

Au début du mois de juin, on apprenait que le biopic "Rocketman" avait été censuré en Russie.

Elton John et l’équipe de “Rocketman” avaient sorti une déclaration commune, suite à la censure imposée par la Russie.

En effet, plus de cinq minutes du film ont été supprimées, en l’occurrence les scènes de sexe qui vont à l’encontre des lois en vigueur en Russie. Ces scènes ont été considérées comme de la “propagande homosexuelle”, dénoncée en premier lieu par le critique de films russe Anton Dolin.

Il a expliqué que tous les moments où l’on voit des hommes “s’embrasser ou en pleine relation sexuelle” ont été coupés. La fin a aussi été édulcorée puisqu’au lieu de montrer la photo d’Elton John et de son mari David Furnish, élevant leurs enfants, on peut simplement lire que le chanteur a créé une association autour de la problématique du sida et qu’il compose toujours avec son partenaire musical.

Même phénomène pour les scènes où il est question d’usage de drogues.

La déclaration commune précise : “Nous rejetons de la manière la plus ferme possible la décision de censure, telle qu’appliquée par le marché russe, dont nous n’étions en plus pas du tout au courant jusqu’à aujourd’hui. "

“Paramount Pictures a été un partenaire courageux en nous autorisant à créer un film qui ressemble trait pour trait à la vie extraordinaire vécue par Elton John. "

“Qu’un distributeur local ampute certaines scènes, interdisant de cette manière l’accès à l’œuvre telle qu’elle a été créée, est le triste reflet de ce monde divisé dans lequel nous vivons toujours, et qui refuse l’amour entre deux personnes. "

“Nous croyons au fait de pouvoir construire des ponts et d’ouvrir le dialogue, et nous continuerons la lutte pour faire tomber les barrières et que tous puissent être entendus avec équité dans le monde ".

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK