Duff McKagan inspiré par #MeToo

Duff McKagan
Duff McKagan - © VALERIE MACON - AFP

« En tant que père de deux filles, je ressentais le besoin d’écrire cette chanson », a expliqué le bassiste de Guns N’Roses.

Duff McKagan sort aujourd’hui ce morceau « Last September », extrait de Tenderness, son album à venir le 31 mai.

Duff McKagan a expliqué, au sujet du mouvement #MeToo :  « J’ai entendu et lu tant d’histoires sordides. En tant que père de deux filles, je me devais d’écrire cette chanson. Si j’ai un job sur cette terre, c’est bien de protéger les femmes de ma vie ».

“He’s blind, what she wore, he said she planned it / He lied to himself, said she could have ran » chante Duff McKagan dans ce titre « Last September », qui détaille une relation sexuelle non désirée.  “She said no, he said yes, he took her down and choked her neck / His momma didn’t raise a man. “

“Je voulais que l’homme de la chanson soit le plus détestable possible, pour servir d’électrochoc. On entend pas mal d’histoires selon lesquelles il y avait des signes avant-coureurs et qu’on aurait pu agir avant qu’il ne soit trop tard, que quelque chose aurait pu être fait. Je n’ai pas la réponse, et le morceau non plus. Le seul espoir est d’alerter à propos des signes qui peuvent apparaître ».

 

Ce n’est pas le premier coin du voile levé sur ce prochain album. Le mois dernier, Duff McKagan a partagé le morceau « Chip Away » , qui souligne le fait que l'histoire se répète encore et toujours, et que nous la surmonterons tous ensemble ».

Le bassiste avait aussi dévoilé le morceau-titre il y a quelques semaines

« Avant le début de ce projet, on m’a demandé quelques fois si j’avais l’intention d’écrire un livre sur la tournée des Guns 'Not In This Lifetime' qui a duré deux ans. Bien que l’expérience a été magnifique, j’ai décidé que les idées qui tournaient dans ma tête seraient meilleures dans un album. Le chagrin, la colère, la peur, la confusion et la division que j’ai rencontré en voyageant dans le monde ont guidé mes mots dans des chansons qui racontent ma vision des choses, et j’espère la partager avec vous tous » explique McKagan.

« Le but de 'Tenderness' n’est pas de me faire devenir politicien ou une quelconque personne qui s’exprime sur des sujets qui font déjà tant parler d’eux. C’est une musique d’unité et de paix, je veux que ce morceau inspire et puisse peut-être aider le monde, si cet objectif n’est pas trop hautain. Je peux utiliser mon statut d’artiste pour espérer arrêter ce qu’il me semble être un problème. En tant que père, je dois réagir, parce que j’aime mes filles, ma femme et mon pays. Je dois être fort pour utiliser ma voix, et le faire tant que je le peux. Je n’aurai peut-être pas toujours la chance de pouvoir le faire ».

« Depuis le début de ce projet, ‘Tenderness’ se présentait comme un élément central » précise Jennings. « Je savais qu’on avait qu’une seule opportunité d’enregistrer convenablement ce morceau. Une fois fait et après le premier mixage, j’ai dit à Duff : 'ce titre doit sortir tout de suite'. Il offre une solution à ce monde qui se divise ».

« Jennings a cru en ce projet dès le premier jour, et m’a donné la confiance et l’énergie nécessaire pour le mettre sur pied » ajoute McKagan.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK