Double Shot : Thin Line Between Love and Hate

Double Shot
Double Shot - © Tous droits réservés

La voix de Chrissie Hynde est reconnaissable entre mille et ce ''Thin Line Between Love and Hate'' vous rappelle certainement les heures de gloire des Pretenders puisque ce single, extrait du troisième album ''Learning to Crawl'', est sorti le 11 janvier 1984 après une pause qui suivit le décès, dû à une overdose, de James Honeyman-Scott et le limogeage de Pete Farndon (qui mourut l’année suivante d’overdose, lui aussi).

James Honeyman-Scott (guitariste) fut remplacé par Billy Bremner de Rockpile et Pete Farndon (bassiste) par Tony Butler de Big Country. Pour les sessions d’enregistrement de ''Thin Line Between Love and Hate'' on appela à la rescousse, pour aider Bremner, Andrew Bodnar le bassiste de Graham Parker et Paul Carrack, ex-Ace, ex-Squeeze, ex-Roxy Music pour un coup de main(s) à la guitare, à la basse, au piano et aux backing vocaux. Finalement ce seront Robbie McIntosh (guitariste, qui travaillera plus tard avec Paul McCartney et John Mayer) et Malcolm Foster (bassiste qui jouera plus tard avec les Simple Minds) qui seront recrutés pour rejoindre officiellement le groupe et terminer le reste des enregistrements de l’album ''Learning to Crawl'', dont le titre fait allusion au fait que la fille de Chrissie Hynde, Natalie Rae Hynde apprenait à l’époque à nager le crawl. Comme ils ne trouvaient pas de titre à l’album, ils se rabattirent sur la préoccupation du moment de Chrissie Hynde. La version des Pretenders diffère de l’original par son point de vue. On ne parle plus à la première personne mais bien à la deuxième.

La version originale de ce morceau date de 1971, c’est le groupe vocal New-Yorkais : The Persuaders qui lui donnèrent le jour. Cette chanson a été composée par les frères Robert (Bobby) et Richard Poindexter aidés de Jackie Members. Ce titre restera deux semaines au sommet des charts R & B fin 71, atteignit la 15e position du Billboard Hot 100 et fut certifié disque d’or par la Recording Industry Association of America. Il s’en vendit un million d’exemplaires à l’époque.

Le groupe fut créé en 69 à partir de diverses formations locales et signé par Atlantic Records en 71. Demeurant chez Atco/Atlantic, il eut quelques hits R & B et pop mais ne renouvela jamais l’exploit de ce single, plage titulaire de leur premier album. Leur succès était dû à la combinaison de lead vocaux chargés d’émotion du chanteur leader Douglas ''Smokey'' Scott, aux harmonies vocales très réussies du groupe, à la grosse orchestration soul et à la production de Bobby et Richard Poindexter, qui produisirent la majorité des hits de leur début de carrière.

Leur ''Best Thing That Ever Happened to Me'' fut un hit pour Gladys Knight and the Pips et ''Some Guys Have All the Luck'' en fut un pour Robert Palmer, Rod Stewart et Maxi Priest.

Tandis que “Thin Line” eut son succès par The Pretenders, Black Slate puis H-Town : le trio vocal R & B (accompagné de Shirley Murdock) a repris la chanson en 96 qui se retrouve dans la B.O. du film ''A Thin Line Between Love and Hate'' avec Martin Lawrence.

Deux versions de The Persuaders tournent en même temps pendant les années 2000, seul petit problème : aucun membre original du groupe n’est encore de ce monde, le dernier membre original du groupe, Willie Holland, est décédé début 2016. The Persuaders ont sorti 4 albums : ''Thin Line Between Love and Hate'' en 1972, ''The Persuaders'' en 1973, ''Best Thing That Ever Happened to Me'' en 1974 et ''It’s all about Love'' en 1977.

Un sample du morceau original apparaît dans le ''Washed Away'' de Arrested Development ainsi que dans le ''Thin Line'' de Kid Frost.

Quant à Annie Lennox, ex-Eurythmics, elle reprit carrément la chanson sur son album ''Medusa'' de 1995.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK