Double Shot : I Will Always Love You

Double Shot
Double Shot - © Tous droits réservés

Qui n’a pas fantasmé en entendant cette ballade soul interprétée de voix de maître par Whitney Houston avant qu’elle ne se mette à abuser de sa technique vocale en y perdant de plus en plus sa soul. C’est en novembre 1992 qu’elle assoit définitivement sa notoriété grâce à cette chanson révélée par le film « The Bodyguard » où elle incarne sans difficulté une diva, Rachel Marron, sous protection du bodyguard, Frank Farmer, incarné par Kevin Costner.

La bande originale deviendra l’une des plus vendues au monde et élèvera Whitney Houston au rang de diva planétaire. Il faut dire qu’elle interprète 6 des 12 morceaux composant le soundtrack et que sa reprise du hit de Dolly Parton est très réussie.

Mais rendons à Dolly ce qui est à Dolly ! C’est bien elle qui composa et interpréta la première ce hit non pas soul mais country.

La chanson date de 73 mais sortira en single en 74. En fait, suite à sa décision d’entamer une carrière solo, elle composa ce titre en guise d’adieu à Porter Wagoner, qui fut son partenaire et mentor pendant 7 ans. La chanson atteignit deux fois le numéro un des Billboard Hot Country Songs : une première fois en juin 1974 lors de la sortie du single et une deuxième fois, en octobre 1982, après avoir réenregistré le morceau pour la B.O. du film « The Best Little Whorehouse in Texas ». Elle fut donc deux fois numéro un avec la même chanson, ce qui est un fait extrêmement rare. (« The Twist » par Chubby Checker a fait pareil en 60 et en 62)

La chanson sortit comme deuxième single de son treizième album studio solo, ''Jolene''. Le morceau apparaît aussi dans le film de Martin Scorsese ''Alice Doesn’t Live Here Anymore'' ainsi que dans le film de 1996 ''It’s My Party''.

Une chanson aussi populaire ne peut qu’être reprise fréquemment ; celle-ci le fut par Linda Ronstadt, par John Doe, par Leann Rimes, Jennifer Hudson…

The Lettermen, Beyoncé ou encore Rick Waller, sans compter tous ces candidats à des crochets radiophoniques et télé qui s’y sont cassés les cordes vocales.

Le morceau fut enregistré au Studio B de la RCA à Nashville le 13 juin 1973.

Avec son interprétation de ''I Will Always Love You'', Whitney Houston détient le record de ''best-selling single by a woman in music history », elle en fit l’un des singles les plus vendus de tous les temps. A sa mort en 2012 le morceau atteignit le Top 3 du Billboard Hot 100.

C’est Kevin Costner qui suggéra à Whitney Houston de reprendre « I Will Always Love You » en lui faisant écouter la version de Linda Ronstadt. Quand Dolly Parton l’apprit, elle lui envoya les paroles du dernier couplet, non chantées par Ronstadt, mais qu’elle trouvait importantes pour la chanson. A l’origine Whitney pensait reprendre « What Becomes of The Brokenhearted » de Jimmy Ruffin.

La firme de disques de Whitney Houston était loin d’être convaincue par une chanson dont l’intro était chantée « a cappella » mais les deux vedettes du film finirent par les convaincre. Dans le film, lors d’une danse Costner-Houston, on entend la version de John Doe, jouée par un juke-box.

Dolly Parton avait suggéré à Patti Labelle d’en faire une version soul. Elle ne le fit pas et le regretta quand elle entendit la version de Whitney Houston.

Vince Gil et Michael Bolton l’ont tous deux chantée en duo avec Dolly Parton.

Elvis Presley était intéressé par une reprise du hit, mais le Colonel Parker exigea la moitié des droits de la chanson comme il le faisait à chaque ''reprise'' d’un morceau par le King. Dolly Parton refusa et pleura toute la nuit qui suivit… Plus tard elle avouera en boutade que, suite au succès de la reprise de Whitney Houston, elle aurait pu racheter Graceland. Belle revanche !

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK