Double Shot : Dazed and Confused

Le son de Led Zeppelin n’est pas difficile à reconnaître et le classique " Dazed and Confused ", extrait de leur premier album, sobrement appelé " Led Zeppelin ", est un morceau que Jimmy Page jouait déjà lorsqu’il était encore avec les Yardbirds. Ces mêmes Yardbirds avaient été en tournée avec entre autres Jake Holmes en première partie, qui, suite à un procès, aboutit en 2012 à ce que Holmes soit co-crédité comme compositeur.

1968 single promotionnel : titre de Jake Holmes, extrait de l’album "The Above Ground Sound of Jake Holmes'' sorti le 10 juillet 1967. Enregistré au printemps 1967 – Genre : Folk rock – Durée : 3 minutes 46 – Label Tower – Compositeur : Jake Holmes

"Dazed and Confused" est effectivement une chanson écrite par le chanteur, auteur-compositeur américain Jake Holmes en 1967. Le morceau, interprété dans un style folk rock, apparaît sur son premier album "The Above Ground Sound of Jake Holmes''. Bien que certains pensaient avoir là une chanson concernant un bad trip sous acide, Holmes insista sur le fait que les paroles évoquaient les effets de l’indécision d’une fille à mettre fin à une relation. Différents enregistrements furent sortis, y compris sur ''Yardbirds '68'', produit par leur guitariste Jimmy Page.

Une fois dans son nouveau groupe, Led Zeppelin, Jimmy Page le fait reprendre et, là aussi, le morceau fait partie des signature songs du groupe et devient un des moments forts de leurs concerts. Dans les années 80, Jake Holmes prend contact avec Page en ce qui concerne les droits d’auteur. C’est le silence radio, pas de réponse… Jusqu’à ce qu’un procès voit le jour et qu’il soit décidé qu’en plus de la signature de Jimmy Page soit rajouté " inspired by Jake Holmes " sur les disques de Led Zeppelin.

Souvenez-vous, pour “Whola Lotta Love” de 1969, fortement inspiré par le "You Need Love", écrit par Willie Dixon et interprété par Muddy Waters, il avait fallu attendre 1985 et une décision qui faisait suite à un procès pour que justice soit enfin rendue à l’auteur original. Ah ces membres de Led Zep, quelle bande de distraits !

Jake Holmes commença sa carrière musicale aux débuts des années 60 et enregistra et tourna avec différents groupes. Il était fort influencé par le rock psychédélique et des groupes comme les Byrds et The Blues Project (groupe de Greenwich Village dans lequel il y avait entre autres Artie Traum et Al Kooper qui jouèrent avec de très nombreux artistes rock mais aussi un certain Steve Katz qui fut membre de Blood, Sweat and Tears et producteur de Lou Reed et d’Elliott Murphy entre autres). C’est lui qui, dans ce même style, mais avec une influence très blues, composa "Dazed and Confused". Au printemps 1967 il enregistra la chanson pour son premier album solo "The Above Ground Sound of Jake Holmes'', avec un trio d’instruments : guitare acoustique, guitare électrique et basse. Le 10 juillet le morceau sortit sur le label Tower Records.

Les paroles, décrites comme douloureuses ("you’re out to get me/you’re on the right track" et "I’m being abused/I’m better off dead") associées à ses arrangements donnent l’impression que le sujet de la chanson était un bad trip sous acide alors qu’il s’agit d’une fille qui joue avec le cœur de l’auteur.

Au mois d’août 1967, Jake Holmes était en première partie des Yardbirds à un concert à Greenwich Village, New York (ainsi que The Youngbloods). Selon Holmes, "That was the infamous moment of my life when 'Dazed and Confused' fell into the loving arms and hands of Jimmy Page." C’est à ce moment horrible que “Dazed and Confused” tomba dans les bras de Jimmy Page. Il se rendit bien compte moins de 2 ans plus tard que la chanson apparaissant sur le premier album de Led Zeppelin était le sien mais il ne réagit pas à l’époque. Au début des années 80, il écrivit au groupe demandant un " co-credit " pour la chanson mais n’obtint pas la moindre réponse.

En juin 2010, Jake Holmes poursuivit Jimmy Page pour infraction aux droits d’auteur, proclamant être l’auteur de "Dazed and Confused" devant la cour. Il mentionna l’enregistrement de la chanson aux droits d’auteur en 1967, enregistrement qui fut renouvelé en 1995. Mais l’affaire fut classée le 17 janvier 2012 après un arrangement entre les 2 parties. En clair ce fut un non-lieu après une entente hors cour.

Petites anecdotes :

Le 25 août 1967 the Youngbloods et Jake Holmes font la première partie des Yardbirds (qui à l’époque de la seconde tournée américaine, se produisent en quartet avec Jimmy Page comme lead-guitariste) au Village Theater à New York City. C’est uniquement le batteur des Yardbirds, Jim McCarty, qui suivit la prestation de Jake Holmes. Il avait beaucoup apprécié "Dazed and Confused" et acheta l’album d’Holmes le lendemain. Ensuite il le fit entendre au reste du groupe. A partir de là, ils se mirent à retravailler le morceau en se focalisant sur les arrangements basés sur la ligne de basse descendante. Page rajouta des riffs de guitare au milieu de la chanson. Au début les paroles originales furent gardées mais au fur et à mesure de nouvelles furent rajoutées par le chanteur Keith Relf. Quant à la ligne de basse, Page la doubla, faisant un peu comme Holmes qui jouait la chanson accompagné de deux guitaristes acoustiques. Celle-ci, propulsée par la batterie et une Fender Telecaster, prenait une nouvelle direction musicale, fort éloignée du son folk initial. Comparée avec la version originale, celle des Yardbirds amène comme innovations les breaks instrumentaux et la section instrumentale rallongée du milieu du morceau.

Le bassiste Chris Dreja dira plus tard : "We found it, arranged it and played it. In a way, it was a great epitaph, because we were feeling very dazed and confused about what the hell was going on !"

Lorsque les Yardbirds splittèrent en 1968, Page avait déjà l’intention d’enregistrer le morceau avec le nouveau groupe qu’il forma cet été. Selon John Paul Jones, le bassiste de Led Zeppelin, la première fois qu’il entendit la chanson, c’était lors de la première répétition du groupe à Gerrard Street à Londres. Jimmy nous a joué quelques riffs lors de cette première répétition et nous a dit : 'This is a number I want us to do'. Et ce qui allait devenir Led Zeppelin enregistra sa version en octobre 1968 aux Olympic Studios de Londres. La chanson sera mise sur leur premier album sorti en 1969 et "Dazed and Confused" fut le deuxième morceau enregistré en studio. Il fut bouclé en 2 prises.

"Dazed and Confused" a été la chanson de Led Zeppelin la plus souvent interprétée live (lors de plus de 400 concerts). Elle a été jouée lors de chaque tournée, y compris lors des shows de 1975 à Earls Court. Elle a souvent été gonflée par pas mal d’improvisations, avec l’introduction de petits extraits d’autres chansons, allant jusqu’à atteindre des interprétations de quasi-une demi-heure.

Vers tous les articles et audios Double Shot

ici

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK