Deux américains pro-Trump détournent "Killing in The Name" de RATM

Tom Morello a toujours affiché sa tendance politique, et a fortiori son aversion par rapport à la politique de Donald Trump. 

Alors qu'il rendait hommage à Eddie Van Halen, avec Slash de Guns N' Roses et Kirk Hammett de Metallica lors de la cérémonie virtuelle du Rock and Roll Hall of Fame, son humeur a été largement gâchée par un buzz partagé sur Twitter.

On y voit deux américains pro-Trump danser dans les rues de Pennsylvanie, pour protester contre la victoire de Joe Biden dans cet état, sur le titre "Killing in the Name" de Rage Against The Machine. 

Tom Morello a rapidement partagé son désarroi, en titrant "ce n'est pas vraiment ce que j'avais à l'esprit". En effet, en 1992, quand Rage Against The Machine sortait “Killing In The Name” sur son premier album, l’idée est plutôt de dénoncer les violences policières et le racisme systémique. Le morceau était sorti peu après des émeutes déclenchées par l’acquittement de quatre policiers suite à l’arrestation violente et filmée du militant noir Rodney King.

Le groupe associait alors les forces de police à des membres du Ku Klux Klan dès le premier couplet: “Some of those that work forces, are the same that burn crosses” (“Parmi ceux qui travaillent pour les forces (de police), certains sont les mêmes qui brûlent des croix”).

Le guitariste de Rage Against The Machine, Tom Morello, a sorti un EP solo intitulé Comandante. Slash, guitariste de Guns N’Roses, est son invité sur le morceau "Interstate 80 ", et "Secretariat" est un hommage à Eddie Van Halen.

"Comandante" est une nouvelle sortie solo de Tom Morello après le single "You Belong To Me" du mois de juillet. Son dernier album complet, "The Atlas Underground", sortait en 2018.

Plus tôt dans le mois, Tom Morello a créé une bande-son pour un court film en l’honneur du 47e anniversaire qu’aurait dû fêter George Floyd. No Justice, No Peace se voit doté du titre "Marching On Ferguson" sur des images du meurtre de George Floyd, et des manifestations qui en ont découlé, en superposition avec des images des décès d’Oscar GrantEric Garner, et Breonna Taylor. Cette vidéo met en perspective le contraste entre les injustices raciales aux USA et la position de Donald Trump à ce sujet.

Pour souligner les 21 ans du concert "Battle of Mexico City", Rage Against the Machine partage l’intégralité du set en streaming pour la toute première fois. Ce show devenu légendaire avait eu lieu lors de la tournée de promotion du troisième album, The Battle of Los Angeles. Il avait eu lieu le 28 octobre 1999, quelques jours avant que l’album ne sorte. C’était donc une exclusivité pour tous les fans présents ce soir-là au Palacio de los Deportes.

Si vous êtes en manque de concerts, notez que Classic 21 a sélectionné pour vous quelques pépites live à savourer ces prochains jours ! Dès le 2 novembre, nous vous proposerons toute une série de concerts ou autres documents live des Who, Bruce Springsteen, Noel Gallagher, Jeff Beck, Rage Against the Machine, Yes, Rory Gallagher, Beth Hart, Simon & Garfunkel et encore beaucoup d’autres !

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK