Des sociétés d’investissements achètent les catalogues des artistes

Hipgnosis Songs Fund a acquis les droits du catalogue musical de Lindsey Buckingham.

La compagnie d’investissements financiers, créée par Merck Mercuriadis, a partagé l’information ce 5 janvier, après être devenue également propriétaire des royalties mondiales du producteur Jimmy Iovine.

Hipgnosis avait déjà la main sur 25% du catalogue de l’ex-Fleetwood Mac, mais en possède à présent la totalité, soit 161 chansons, dont quelques hits de Fleetwood Mac qu’il avait co-écrits.

En plus de cela, la société a négocié 50% de toute sa musique et compositions à venir.

Lindsey Buckingham s’est dit heureux de cette transaction qui a abouti après de " longues et fructueuses conversations ".

Neil Young vient de vendre, lui, 50% de son catalogue pour la modique somme de 150 millions de dollars. C’est également la société Hipgnosis Songs Fund qui est en charge à présent de 1180 chansons du canadien musicien.

"C’est un accord qui va changer Hipgnosis pour toujours," a expliqué son fondateur Merck Mercuriadis. "J’ai acheté mon premier album de Neil Young à 7 ans. Harvest a été mon compagnon et j’en connais chaque note, chaque mot, chaque pause, et chaque silence. Neil Young, ou du moins sa musique, a été mon ami, et c’est le cas encore aujourd’hui, et depuis toujours."

Hipgnosis a récemment acheté les catalogues de Blondie, L.A. Reid, RZA et The-Dream. Sans oublier le portfolio Kobalt acquis en septembre, avec des chansons de Fleetwood Mac, 50 Cent, Beyoncé et bien d’autres.

Le phénomène a l’air de se généraliser. Début décembre, on apprenait que Bob Dylan avait aussi cédé ses droits pour 300 millions de dollars.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK